7 conseils à lire avant de vous lancer en Freelance

Qui n’a pas rêvé un jour de tout envoyer balader pour devenir son propre patron ? Fini le métro boulot dodo, à vous la liberté, l’autonomie et les contrats juteux ! Dans la vraie vie, on dénombre tout de même pas mal de freelances qui se sont cassé les dents. Voici 7 conseils à lire absolument si vous envisagez de sauter le pas.

 

1. Ayez un plan.

Il n’est pas dit (même si on vous le souhaite) que vous puissiez tout de suite retrouver un niveau de vie équivalent au salariat. On dénombre pas mal de freelance qui ont commencé avec un seul client, mais suffisamment gros. Autant vous dire que la perte de cet unique client aura des conséquences dramatiques.

Quoi qu’il arrive ayez un plan. Renseignez-vous sur les aides possibles, ayez quelques économies avant de vous lancer… cela vous évitera le pire. Notre conseil ? Ayez d’avance l’équivalent de 6 mois de salaire. N’oubliez pas de souscrire évidemment à une bonne mutuelle individuelle, qui vous garantira une bonne sécurité.

 

2. Transformez votre chez vous en bureau

Le travail en freelance ne se fait pas sur le canapé en regardant d’un œil le Championnat du monde d’athlétisme. On travaille sans les réseaux sociaux, sans la télé, sans le téléphone (oui, sans le téléphone). Et on éduque son entourage à ne pas être forcément joignable ! Ce n’est pas parce que l’on travaille de la maison qu’on est disponible toute la journée pour garder un enfant / aller faire des courses / en profiter pour ranger le salon… Le bon déroulement du travail à la maison passe aussi par un travail d’éducation de l’entourage.

Télétravail à domicile

3. Être son propre patron, ce n’est pas facile !

Vous êtes entièrement responsable de vos succès et de vos échecs. Alors, sans rentrer dans l’autoflagellation, on apprend à s’auto remonter les bretelles, et sans rentrer dans un profond ego trip, on pense à se féliciter quand on fait du bon boulot !

 

4. Même si vous êtes tout seul, vous êtes une société.

Qui dit société dit marketing, communication, réseaux sociaux… vous n’êtes pas une personne, vous êtes une marque et ça doit se savoir !

 

5. Mieux vaut ne pas se brader.

Vous avez toute votre légitimité. Il est autorisé de refuser des business trop peu cher payés ! Avoir une politique commerciale agressive est vitale pour vos débuts, mais ne nivelez pas vos prestations par le bas, cela risque de vous porter préjudice par la suite. On négocie sur les volumes, sur les délais de paiement… mais on touche le moins possible au prix !

 

6. Attention aux délais de paiement !

Vous n’avez pas une trésorerie illimitée. Attention aux sociétés qui vous payent à 90 jours… Autant que faire ce peu, essayez d’être payé au moins en partie à la commande.

Par ailleurs, ne tombez pas dans le piège d’avoir plus de 40% de votre chiffre d’affaire assuré par un seul client ! Car si vous le perdez, vous risquez de couler !

 

7. Continuez à apprendre, encore et toujours

Vous êtes développeur ? Community manager ? Avocat ? Quel que soit votre métier, il bouge et s’enrichit jour après jour. Restez connectés, informés, et n’oubliez jamais de continuer à apprendre !

Post by Sébastien Canard

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et après une expérience professionnelle à Londres, Sébastien Canard rejoint Keljob.com en 2000. Il participe au lancement commercial du méta-moteur. Par la suite il développe et prend la direction du pôle CRM. En 2008, Sébastien Canard prône le Digital et Social Sourcing comme la solution indubitable aux difficultés des recruteurs à trouver des candidats qualifiés et co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur l'open-web (réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, méta-moteurs…). Expert du recrutement digital et techno-addict, Sébastien Canard cultive sa passion du digital en partageant et en formant ses collaborateurs aux nouveaux enjeux (Big Data, Inbound Recruiting, Social Sourcing etc…) mais également aux nouvelles techniques de sourcing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *