Des collègues seraient intéressé(e)s ?

Dans le cadre du plan #1jeune1solution, le gouvernement a mis en place des aides pour inciter les entreprises à embaucher des jeunes de moins de 26 ans.

Ce plan d’aide s’articule autour de 3 axes : les embauches classiques, les contrats en alternance et le Parcours Emploi Compétences (PEC).

Conditions d’éligibilité, montant des aides, avantages pour l’entreprise, voici toutes les infos utiles pour recruter grâce aux aides à l’embauche des jeunes.

Êtes-vous éligible aux aides à l’embauche des jeunes ?

Les aides à l’embauche des jeunes concernent les recrutements éligibles effectuées entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.

Toutes les entreprises du secteur privé et les associations sont éligibles aux aides à l’embauche des jeunes, quelle que soit leur taille.

Les entreprises du secteur public ainsi que les particuliers employeurs ne pourront donc pas bénéficier de ces aides.

Les aides à l’embauche des jeunes concernent les CDI, les CDI intérimaires et les CDD, à condition que ces derniers aient une durée d’au moins 3 mois.

Enfin, l’entreprise ne doit pas avoir effectué de licenciement économique sur le poste concerné par le recrutement depuis le 1er janvier 2020.

Attention, il doit également s’agir d’une nouvelle embauche.

S’il s’agit du renouvellement d’un contrat ayant débuté avant le 1er août 2020, votre entreprise ne sera pas éligible aux aides à l’embauche des jeunes pour ce contrat.

Le montant maximum d’aide qu’il sera possible de percevoir sur un tel contrat est de 4000€/an, qui correspond à un salarié embauché à temps plein sur une durée d’un an.

Ce montant plafond est donc amené à être proratisé en fonction de la durée du contrat d’une part, et du temps de travail d’autre part (temps plein ou temps partiel).

Enfin, la rémunération du salarié ne devra pas dépasser l’équivalent de 2 SMIC.

Quelles démarches effectuer ?

Cette aide ne peut pas être cumulée avec d’autres aides liées à l’insertion professionnelle des jeunes.

Pour bénéficier de cette aide à l’embauche, vous devez en faire la demande auprès de l’Agence de Services et de Paiement (ASP), par le biais de la plateforme  SYLAÉ. Vous pouvez aussi les contacter par téléphone au 0809 549 549.

Quelles aides à l’embauche des jeunes en alternance ?

Afin de favoriser les formations en apprentissage et en alternance, le gouvernement a également intégré au plan #1jeune1solution une aide à l’embauche sur ces types de contrats.

Cela concerne les contrats d’apprentissage pour les jeunes de moins de 18 ans, mais aussi pour les plus de 18 ans, ainsi que pour les personnes de moins de 30 ans en contrat de professionnalisation.

Le contrat d’apprentissage ou d’alternance doit avoir été signé entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 5000€ pour un jeune de moins de 18 ans, et 8000€ pour une personne majeure.

Ce dispositif a été mis en place pour aider les entreprises de moins de 250 salariés.

Néanmoins, il est également possible aux entreprises de plus de 250 salariés (qui versent la taxe d’apprentissage) d’en bénéficier sous certaines conditions.

Informations et démarches pour l’alternance

Il n’y a pas de demande à effectuer. Il faudra simplement transmettre les contrats éligibles au Ministère du Travail. Un simulateur en ligne a été mis en place pour que vous puissiez évaluer le montant de l’aide dont vous pourriez bénéficier. Pour plus d’informations, un numéro dédié a été mis en place à l’ASP : 0820 825 825.

Le Parcours Emploi Compétences : qu’est-ce et comment en bénéficier ?

Le Parcours Emploi Compétences qui existait déjà a quant à lui été renforcé, afin de favoriser l’embauche de jeunes les plus éloignés du monde du travail.

Pour toute embauche d’un jeune éligible à ce dispositif, en CDI ou en CDD de neuf mois minimum, à temps plein ou partiel, l’entreprise pourra percevoir une aide comprise entre 30 et 60 % du SMIC.

Informations et démarches

Ce type de dispositif ne peut pas être cumulé avec d’autres dispositifs similaires de réinsertion professionnelle.

Pour plus d’informations et entamer vos démarches, vous pouvez :

Par ces différentes mesures, le gouvernement souhaite favoriser le retour à l’emploi des jeunes, et les aider à trouver facilement un premier emploi à l’issu de leurs études.

Les contrats en alternance présentent également de nombreux avantages, dont celui de pouvoir simultanément former vos jeunes recrues à un métier, aux spécificités du poste qu’ils occupent dans l’entreprise, à la culture de l’entreprise etc.

Guide du recruteur post COVID

Ce contenu vous a t-il été utile ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 0
Des collègues seraient intéressé(e)s ?