Amoureux au travail? Les 10 règles à suivre

EH ben voilà ! Ce qui devait arriver arriva, à force de se tourner autour, le rond point de la séduction s’est transformé en un cul de sac de l’amour. Ça y est Romeo et Juliette version paperwork ont fini par l’avoir cette promo sentimentale! Mais attention, oh oui, attention, qui dit relation au travail, dit règle à respecter, si on veut garder son poste et la considération de ses collègues on y va piano piano et surtout on se plie à la bible du savoir vivre en milieu professionnel.

Règle n°1 : “l’art de la discretion”

Même si on est tout feu tout flamme, qu’on a envie de folles étreintes entre la photocopieuse et la machine de café, on se raisonne. Pour ne pas susciter les interrogations, les piques, les caps et les péninsules de nos partenaires d’open space, on résiste à l’envie de s’embrasser ou de se toucher. Pas facile, certes, mais vos retrouvailles avec Romeo, à l’abri des regards ce soir, seront d’autant plus ardentes ! Grrrr !!

Règle n°2 : “l’art du je-raconte-pas-tout-à-tout-le-monde”

Certes, vous êtes comme photocopieuse, papier et ciseau avec Laura de la compta et Cathy, du service du personnel. Mais n’oubliez pas qu’en plus d’être super-sympas, elles sont aussi ultra gossip ! Avec elles, votre petit secret va vite faire le tour de la société. Alors, même si vous fantasmez à l’idée de tout leur révéler, un conseil avisé : motus, bouche cousue voire ablation de la langue.

Règle n°3 : “L’art de ne rien semer sur les réseaux sociaux”

Inutile de faire profil bas au travail si vous vous trahissez sur les réseaux sociaux. Donc, évitez de modifier votre statut du jour au lendemain ou d’afficher des jolies photos enlacées de vous et de votre lover de bureau sur la toile. 

Règle n° 4 : “L’art de la vertue sociale”

Ce n’est pas parce que vous avez trouvé l’homme de vos rêves dans l’agence où vous bossez qu’il faut désormais vous isoler de vos collègues. Donc, ne vous enfermez pas dans cette relation, si belle soit elle. Pour ne pas susciter les soupçons, continuez à aller manger à la cafet, au resto ou a vous planter comme d’habitude devant la machine a café avec les autres salariés.

Règle n°5 : “L’art de la bonne mesure”

De la même manière, même si vous rêvez de rejoindre votre chéri pour un câlin impromptu, refrénez vos ardeurs. Si vous annoncez aller aux toilettes ou aller fumer une clope mais ne revenez qu’au bout de trois quarts d’heure, vous mettrez la puce voir le disque dur à l’oreille de certains..

Règle n°6 : “L’art de savoir se tenir”

Les week-ends professionnels sont souvent l’occasion de relâcher la pression : c’est le seul moment où vous verrez votre big boss se dandiner sur du Beyonce ou votre collègue a moitie ivre vous dire qu’il vous aime. Ne vous laissez pas cependant entraîner dans l’euphorie générale : le fait d’’embrasser à pleine langue Romeo ( qui est censé pour tout le monde n’être qu’un collègue) vous reviendra en boomerang dans la figure dès le lundi matin suivant…

Règle n°7 : “L’art de s’assumer”

Amoureuse d’un collègue ? Oui, on joue la carte de la discrétion mais on ne se ronge pas les sangs pour autant. Selon une étude belge, le fait d’avoir une relation sentimentale au travail n’a pas d’impact négatif sur la performance professionnelle.

Règle n°8 : “L’art de la vérité”

Voilà plusieurs mois que vous vous fréquentez et les choses deviennent sérieuses ? Réclamez alors un entretien avec le Big Boss pour lui exposer la situation. Histoire de couper court aux rumeurs malveillantes…

Règle n°9 : “L’art du sacrifice”

Si vous évoluez dans un milieu très concurrentiel où votre relation amoureuse peut-être retenue contre vous, demandez éventuellement à être affectée dans un nouveau service ou sur un nouveau site.

Règle n°10 : “L’art de se preserver”

Une fois à la maison, on arrête à la fois de parler statistiques, rapport annuel et bilan comparé.

Et on se garde bien de transposer le pro sur le personnel. Alors, les « tu ne me parles pas comme à ta stagiaire », on évite !

Conclusion, aimez-vous, soyez heureux mais choisissez la prudence à l’insoucience de l’amour car après tout on dit bien “pour vivre heureux, vivons cachés” non? Bon ok, juste un peu alors ! J

Post by Sébastien Canard

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et après une expérience professionnelle à Londres, Sébastien Canard rejoint Keljob.com en 2000. Il participe au lancement commercial du méta-moteur. Par la suite il développe et prend la direction du pôle CRM. En 2008, Sébastien Canard prône le Digital et Social Sourcing comme la solution indubitable aux difficultés des recruteurs à trouver des candidats qualifiés et co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur l'open-web (réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, méta-moteurs…). Expert du recrutement digital et techno-addict, Sébastien Canard cultive sa passion du digital en partageant et en formant ses collaborateurs aux nouveaux enjeux (Big Data, Inbound Recruiting, Social Sourcing etc…) mais également aux nouvelles techniques de sourcing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *