Le Futur du Recrutement Comprend-il Facebook et Google ?

Au mois d’avril, LinkedIn célébrait son demi-milliard d’utilisateurs, faisant ainsi valoir sa position de premier réseau social professionnel. Au même moment, deux géants du Web font parler d’eux : Google et Facebook, qui préparent discrètement leur service de recrutement dans leurs coins respectifs.

 

Pourquoi Facebook et Google vont devenir des acteurs incontournables du recrutement ?

LinkedIn est-il vraiment la référence ?

Certes, aujourd’hui LinkedIn est le réseau social professionnel le plus utilisé au monde, mais il est loin d’être le réseau social le plus utilisé. Sous ce demi-milliard ne se cache qu’un faible 106 millions d’utilisateurs actifs, soit 10 % de l’audience moyenne de Facebook. Google+ compterait, quant à lui, un minimum de 350 millions d’utilisateurs. LinkedIn a donc déjà perdu la bataille du nombre.

Il semblerait en plus que LinkedIn n’obtienne salut qu’auprès des emplois de bureau et qu’il délaisse le reste du marché du travail, et ce malgré plusieurs tentatives infructueuses. Il existe donc tout un pan d’emplois à promouvoir/pourvoir disponibles à l’acquisition pour Google et Facebook.

 

Les données dont disposent Facebook et Google s’accumulent et sont un atout capital

Malgré le tollé qu’a connu Facebook lors du lancement de Facebook Jobs en avril dernier, le premier réseau social du monde deviendra certainement l’une des premières plateformes de recrutement au monde pour la seule et bonne raison qu’il réunit plus de 1,8 milliard d’utilisateurs actifs. Ses utilisateurs sont, par ailleurs, de plus en plus enclins à inclure leurs données personnelles (car plus jeunes) et professionnelles dans leur profil, facilitant ainsi le travail de sourcing des recruteurs.

Du côté de Google, il en va de même, les Bien remplir son profil LinkedIn de manière exponentielle à travers divers canaux :

  • 3,3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour via Google, soit 92 % des requêtes
  • YouTube compte 1 milliard d’utilisateurs actifs
  • Gmail compte plus de 900 millions d’utilisateurs actifs
  • Google Chrome recense plus de 750 millions d’utilisateurs actifs mensuels

 

Comment l’utilisation de ces données peut aider à détrôner LinkedIn

Il faut avant tout intégrer que le recrutement n’est plus ce qu’il était il y a 20 ans et qu’il n’a pas fini d’évoluer. Nous parlions le mois dernier de Bien remplir son profil LinkedIn : force est de constater que les réseaux sociaux nous facilitent bien la tâche. Aujourd’hui, un recruteur n’est plus une personne recevant des candidatures, mais bien une personne allant à la recherche des candidats passifs. Et ces candidats, on ne saurait mieux les trouver qu’à l’aide de Facebook et Google.

Ces deux compagnies disposent d’une infinité de données à explorer si tôt qu’elles mettront à disposition les moteurs de recherche adéquats. Facebook Job et Google Hire devraient permettre aux recruteurs de collecter des données directement à partir des comptes Google + et Facebook des candidats. Traiter ces données à l’aide du big analytics permettra aux recruteurs de débusquer les meilleurs candidats et ainsi d’augmenter la productivité d’une société ou de réduire le turn-over.

Mais ce n’est pas tout : grâce au ciblage publicitaire ultra précis de Facebook, il sera bientôt possible de promouvoir un emploi à pourvoir auprès d’un certain type de candidat, en choisissant son emplacement, ses expériences passées, ses centres d’intérêt, etc. de manière très précise et en obtenant des données tout aussi précises sur l’efficacité de la campagne de recrutement.

Bien que Facebook Jobs ne soit pas encore à la hauteur et que Google Hire ne laisse filtrer que de maigres informations sur ses capacités, il y a fort à parier que les deux géants du Web se partageront bientôt une belle part du recrutement en ligne à l’aide des données qu’ils collectent et de leur nombre d’utilisateurs qui ne fait que croître… à moins que LinkedIn prenne les devants.

Le Futur du Recrutement Comprend-il Facebook et Google ?
Notez cet article
Post by Delphine Barrel

Experte du Digital Sourcing, Delphine évolue depuis près de 10 ans dans la sphère RH. En 2008, elle rejoint OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur Internet (open-web , réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, métamoteurs…). Elle y développe ses connaissances et son expertise du recrutement digital en mettant en place la formation des nouveaux sourceurs de l’équipe mais également en évangélisant les recruteurs par le biais de ses articles publiés sur le blog des Sourcing-Addicts ! Passionnée par les nouveaux enjeux auxquels font face les entreprises et plus particulièrement les recruteurs : l’inbound recruiting, le Digital & Social Sourcing, etc… Delphine cherche à accompagner les recruteurs vers le succès de leurs recrutements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *