Facebook peut-il être un outil de recrutement efficace ?

Mis à jour le 21/12/18.

Levez la main si vous avez déjà tenté de dénicher un candidat sur Facebook pour renoncer au bout de 10 minutes de résultats improbables. La plupart des professionnels du sourcing connaissent ce problème… Pourtant, avec 31 millions de membres actifs en France, il s’agit peut-être du vivier de talents le plus complet du Net. A condition de s’armer de patience.

Facebook : outil de recrutement, oui ! Mais…

Facebook n’est pas LinkedIn pour le sourcing / recrutement

Facebook est un outil personnel, ce qui signifie que les utilisateurs ne remplissent pas forcément les champs qui pourraient permettre à des professionnels du recrutement de tomber sur eux. Certains ne prennent même pas la peine de mentionner leur métier, ce qui rend la recherche par mots-clés impossible.

Il est possible de contourner cet obstacle en rusant : vous pouvez passer par des groupes susceptibles d’intéresser les profils que vous chassez. Par exemple, si quelqu’un appartient à un groupe intitulé « Commerciaux expérimentés », il y a de grandes chances pour qu’il soit commercial !

Si vous cherchez un diplômé d’une école en particulier, vous trouverez facilement les anciens élèves. Le problème, c’est que cela demande du temps et qu’il faut sortir des modes de réflexion “classiques” pour repérer des candidats potentiels de cette façon.

 

Idéal pour du recrutement digital indirect

Facebook est la plateforme idéale pour se faire connaître et travailler sa marque employeur.

Plus la page de votre entreprise attirera de monde, plus il y a de chances pour que lorsque vous mentionnerez un poste à pourvoir, quelqu’un parmi ces membres corresponde, ou du moins ait un contact qui pourrait correspondre et lui fasse passer l’offre.

Pour cela, vous devez être actif régulièrement et ne pas partager que des annonces : actualités de votre secteur, participation à des groupes de discussion, conseils sur la façon de postuler… Le contenu doit être attractif et informatif pour intéresser même ceux qui ne sont pas en recherche active d’emploi.

 

 

Article lié à la thématique : “Le futur du recrutement comprend t-il Facebook & Google ?

 

Un premier contact délicat

L’autre inconvénient de passer par un site à vocation personnelle, c’est que les “candidats” n’en sont pas vraiment et qu’ils pourraient considérer le fait d’être contacté par un recruteur via Facebook comme une intrusion.

Avant de cliquer sur « envoyer un message », mieux vaut tenter de trouver un autre moyen, par exemple en googlant le nom de la personne concernée pour voir si elle n’a pas un site, un blog, un profil sur d’autres supports… Là encore, l’exercice peut s’avérer chronophage.

Et si vous finissez par vous résoudre à la contacter sur Facebook, mettez-y les formes. Pas de « Super photo de vos enfants. Au fait, je cherche un architecte réseaux » !

 

Quelques outils pro niveau recrutement, mais…

Facebook tente depuis quelques années de s’imposer aussi dans le monde professionnel en proposant des outils de recherche d’emploi aux candidats, de sourcing aux recruteurs, et de réseautage aux employeurs et salariés. L’inconvénient est double : ils ont du mal à percer en France, et les candidats qui pourraient envisager de s’en servir sont en recherche active, et donc déjà facilement trouvables via d’autres sources que vous maîtrisez mieux.

Au final, si “efficace” n’est peut-être pas l’adjectif qui qualifie le mieux Facebook en matière de sourcing, il peut se révéler utile dans certains cas, en particulier pour les profils à forte valeur ajoutée, ceux qui ne sont pas sur le marché car ils sont très sollicités et qui méritent qu’on y passe du temps.

 

Alors, que faut-il faire pour recruter sur Facebook ?

Marque employeur, sourcing, points d’attention… Quelques conseils pour utiliser à des fins professionnelles le réseau aux 600 millions de membres. 

Travailler son e-reputation pour son sourcing !

En termes de recherche de candidats, Facebook, c’est avant tout un outil non négligeable de e-reputation. Il est donc important pour les entreprises de penser à communiquer sur leur politique de recrutement et sur les profils dont elle a besoin via une page Carrières active, par exemple en utilisant Work for Us, l’application qui permet de répliquer sur Facebook un site carrière et toutes ses fonctionnalités.

 

Exploiter au mieux le concept de réseau pour recruter

Pour un sourcing plus ciblé, les recruteurs peuvent mettre à contribution leurs contacts, en les incitant à relayer les offres d’emploi : la puissance du réseau est l’autre point fort de Facebook. De plus, en encourageant leurs collaborateurs à s’inscrire sur le réseau social, les employeurs augmentent leurs chances d’être repérés par des candidats potentiels grâce à des outils comme BranchOut, qui permettent aux utilisateurs d’extraire des profils de leurs “amis” les informations professionnelles.

Le point de vigilance 

Pour quelqu’un qui recruterait pour le compte d’un tiers, une nécessité : lui demander son autorisation. Certaines entreprises restent frileuses à l’idée d’utiliser pour le recrutement un réseau à l’image encore peu professionnelle.

L’erreur à éviter 

Attention : comme les membres de Facebook ne sont généralement pas présents sur le réseau pour des raisons professionnelles, il est important de ne pas être intrusif. Trop insister risquerait non seulement de faire fuir des profils intéressants, mais aussi, étant donné l’outil de communication que représente Facebook, de donner une mauvaise image qui se répandrait rapidement.

 

Facebook peut-il être un outil de recrutement efficace ?
5/5 (100%) sur 1 vote(s)
Post by Dan Guez

Pionnier du Digital et Social Sourcing en France, Dan Guez évolue depuis près de 20 ans dans le monde du recrutement digital. Après plusieurs années au service d’Adecco puis Keljob, il devient Sales Manager du groupe AdenClassifieds (Cadremploi, Keljob). En 2008, Dan Guez co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur Internet (open-web , réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, métamoteurs…). En 2014, il décide d’aller encore plus loin dans l’accompagnement de ses clients en faisant développer en interne un ATS 100% sourcing ! Fruit d’une collaboration entre professionnels du recrutement et experts du sourcing, CandiDesk est aujourd’hui une des meilleurs solutions de gestion et de présélection de CV pour les recruteurs. Reconnu dans l’écosystème RH français pour son expertise, Dan Guez intervient régulièrement sur des événements portant sur le recrutement digital et les thématiques du sourcing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *