Intérim et site emploi : Pourquoi Randstad rachète Monster ?

Ca bouge dans le monde du recrutement ! Avec le rachat de Monster pour un montant de 430 millions de dollars, soit 386 millions d’euros, le néerlandais Randstad confirme sa volonté de se diversifier et de proposer à ses clients une offre RH aussi complète que possible.

 

Rachat de Monster : une logique de diversification pour Randstad

Pourquoi le rachat de Monster ?

Les dirigeants soulignent que les technologies de Monster viennent compléter de façon logique l’offre de Randstad, avec une plateforme à la pointe de l’industrie et des solutions numériques, sociales et mobiles faciles à utiliser. Parmi les arguments qui ont joué en faveur de l’offre d’achat pour Randstad, l’incursion réussie de Monster dans le recrutement 2.0, avec notamment le développement de Job Ads, qui permet de cibler les utilisateurs Twitter d’après leurs profils professionnels, ou encore l’acquisition récente de Jobr, pour les rencontres sur smartphone entre candidats et recruteurs.

 

Monster évolue : qu’est ce que cela change pour les utilisateurs ?

Pas grand-chose pour les utilisateurs de Monster : si le site emploi devient une filiale de Randstad Holding et doit, à terme, quitter la bourse, la marque conservera son nom et continuera d’être exploitée telle quelle. La base de données du jobboard compte aujourd’hui presque 150 millions de CV pour plus d’un million d’offres d’emploi. De leur côté, les clients de Randstad devraient se voir proposer de nouvelles offres en lien avec le site emploi. L’acquisition doit être finalisée d’ici la fin de l’année.

 

monster_emploi

 

4ème opération de l’année pour Randstad

Ce n’est pas la première fois que le géant de l’intérim, numéro deux mondial dans son secteur, se lance dans une opération de ce type cette année : Careo Group, d’origine japonaise, l’allemand Twago, puis Ausy, société française, ont tous fait l’objet d’une offre d’achat au premier semestre. Le but affiché : s’adapter aux besoins des recruteurs avec de nouvelles technologies, de nouveaux marchés à conquérir, et de nouveaux candidats à toucher. Randstad espère ainsi proposer aux entreprises le plus large éventail d’offres possible.

Sorucing 2018 - lien de téléchargement gratuit
Post by Dan Guez

Pionnier du Digital et Social Sourcing en France, Dan Guez évolue depuis près de 20 ans dans le monde du recrutement digital. Après plusieurs années au service d’Adecco puis Keljob, il devient Sales Manager du groupe AdenClassifieds (Cadremploi, Keljob). En 2008, Dan Guez co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur Internet (open-web , réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, métamoteurs…). En 2014, il décide d’aller encore plus loin dans l’accompagnement de ses clients en faisant développer en interne un ATS 100% sourcing ! Fruit d’une collaboration entre professionnels du recrutement et experts du sourcing, CandiDesk est aujourd’hui une des meilleurs solutions de gestion et de présélection de CV pour les recruteurs. Reconnu dans l’écosystème RH français pour son expertise, Dan Guez intervient régulièrement sur des événements portant sur le recrutement digital et les thématiques du sourcing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *