Jobs : le nouveau service emploi de Facebook expliqué en 5 questions

Avr 04, 2017

Dan Guez

Outils RH

0

Jobs n’est disponible qu’aux Etats-Unis et au Canada pour le moment, mais les recruteurs français guettent son arrivée avec impatience. Voilà à quoi s’attendre…

 

Facebook Jobs : le “social recruiting” passe une nouvelle step !

Comment ça marche ?

Tout simplement avec un onglet supplémentaire sur une page entreprise, où les employeurs peuvent poster leurs offres d’emploi et les recruteurs suivre les candidatures… Avec en principe des services payants supplémentaires pour qui souhaiterait mettre en avant une annonce en particulier par exemple. Facebook propose aussi la possibilité de chatter en direct avec les candidats via Messenger pour un premier contact personnalisé.

 

Pourquoi ça marche ?

Parce que le réseau de Mark Zuckerberg maîtrise les données comme personne ! Les agences immobilières ont la possibilité de cibler des personnes potentiellement intéressées par leurs annonces vente ou location en fonction de leur localisation, de leur budget, et d’envies dont elles ont à peine conscience elles-mêmes ! Sur le marché de l’emploi, même combat : les utilisateurs qui pourraient correspondre aux critères d’une offre peuvent la voir sur leur page d’accueil, un outil marketing forcément intéressant pour les recruteurs. Et le bonus : au lieu d’avoir à remplir un formulaire ou à uploader leur CV, les candidats n’ont qu’à cliquer sur un bouton pour que Facebook remplisse automatiquement les champs à renseigner pour postuler, tels que le nom, le diplôme, l’employeur actuel, etc. Ceux qui sont découragés par un processus de candidature fastidieux répondront donc plus volontiers aux annonces par ce biais.

 

Qui est visé ?

A l’heure actuelle, Facebook se concentre sur les profils non cadres, ceux qui souhaitent décrocher un contrat à temps partiel, et ceux qui ne sont pas activement à la recherche d’un emploi. Car si ces derniers ne prennent pas le temps de surfer sur les jobboards, ça ne signifie pas qu’ils sont fermés à une possibilité qui apparaîtrait comme par magie. Côté entreprise, Jobs s’adresse plutôt aux PME.

 

Quid des autres acteurs du marché ?

Pour l’instant, comme les publics ne sont pas les mêmes, des plateformes comme LinkedIn ou Viadeo n’ont pas de souci à se faire. Quant aux jobboards, ils restent le premier réflexe des candidats et des recruteurs. L’affaire reste à surveiller : quand un tel géant se lance sur un nouveau marché, il y a fort à parier qu’il ait pris la peine de faire des plans sur le long terme…

 

Quelles sont les limites ?

Elles sont surtout culturelles. Facebook reste un outil à vocation personnelle dans l’esprit de la plupart des utilisateurs, pas sûr qu’ils soient ravis à l’idée qu’un employeur potentiel ait accès en un clic à tout ce qui peut se trouver sur leur compte. Il y a aussi un problème d’intégration aux outils en place : la possibilité de rassembler des candidatures via Messenger est intéressante, mais pour l’instant, impossible d’ajouter les profils ainsi repérés à un processus de recrutement et un logiciel RH existants. D’où l’intérêt pour les PME qui ne disposent pas de ce type d’outil et l’avantage moindre pour les grandes entreprises aux processus déjà bien définis.

Post by Dan Guez

Pionnier du Digital et Social Sourcing en France, Dan Guez évolue depuis près de 20 ans dans le monde du recrutement digital. Après plusieurs années au service d’Adecco puis Keljob, il devient Sales Manager du groupe AdenClassifieds (Cadremploi, Keljob). En 2008, Dan Guez co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur Internet (open-web , réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, métamoteurs…). En 2014, il décide d’aller encore plus loin dans l’accompagnement de ses clients en faisant développer en interne un ATS 100% sourcing ! Fruit d’une collaboration entre professionnels du recrutement et experts du sourcing, CandiDesk est aujourd’hui une des meilleurs solutions de gestion et de présélection de CV pour les recruteurs. Reconnu dans l’écosystème RH français pour son expertise, Dan Guez intervient régulièrement sur des événements portant sur le recrutement digital et les thématiques du sourcing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *