Les Mensonges à l’embauche du Recruteur

Il n y a pas que les candidats pratique le mensonge à l’embauche. Certains mentent sur leurs compétences, leurs expériences, les langues qu’ils maîtrisent, voire les passions et sports qu’ils pratiquent. Les recruteurs sont des êtres humains eux aussi, avec leurs qualités, mais aussi leurs défauts.

Et oui…

Un recruteur parfois ça ment aussi…et pas forcément sur des détails. Certains aiment à vous faire rêver de perspectives de salaires mirobolantes, d’une capacité à évoluer au sein de la boite très rapide, des horaires souples, un dynamisme à toute épreuve….mais la réalité est parfois toute autre.

Comment détecter quand un recruteur vous ment ?


1. Sa gestuelle

Un geste exprimé une fois n’est pas significatif, mais s’il se répète, vous pouvez commencer à analyser certaines de ses attitudes.

Selon certains spécialistes du genre, certains gestes expriment de l’embarras, un certain malaise, voire une distance avec des propos tenus à l’oral dans le même temps

  • il croise les bras pendant que vous parlez
  • il entrelace ses doigts pendant qu’il parle
  • il se frotte souvent le nez ou balaie des poussières imaginaires sur sa veste avant de parler
  • Au téléphone, si votre interlocuteur vous coupe la parole avec une voix plus aïgue

Nombreux sont les gestes et comportements qui peuvent témoigner et compléter ces exemples. La PNL (Programmation Neuro-Linguistique), permet de comprendre toute la communication du corps, celle qu’on désigne par non-verbale est peut-être un précieux outil non seulement pour détecter la réalité des pensées de votre interlocuteur, mais aussi et surtout vous synchroniser à lui en adaptant votre communication non verbale à la sienne.


 

2. Le 2ème effet Kiss-Cool : le mail 

Le recruteur vous a promis monts et merveilles, vous a fait rêver, et vous êtes sortis de l’entretien totalement bouleversé par le changement qui allait s’opérer peut-être bientôt dans votre vie. Retombez sur vos deux pieds et formalisez l’ensemble de ce qui a été énoncé par le recruteur dans un mail, où de manière très claire, vous commencerez votre mail par “J’ai été ravi de cet entretien, et j’ai bien pris note de…”

 

Aucun recruteur ne prendra le risque de se laisser embarquer de manière formelle dans des promesses qu’il n’est pas sur de pouvoir tenir. S’il a menti, il se débrouillera d’une manière ou d’une autre pour prendre de la distance avec ses paroles ou vous exprimera le fait que vous avez peut-être mal compris…

Post by Sébastien Canard

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et après une expérience professionnelle à Londres, Sébastien Canard rejoint Keljob.com en 2000. Il participe au lancement commercial du méta-moteur. Par la suite il développe et prend la direction du pôle CRM. En 2008, Sébastien Canard prône le Digital et Social Sourcing comme la solution indubitable aux difficultés des recruteurs à trouver des candidats qualifiés et co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur l'open-web (réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, méta-moteurs…). Expert du recrutement digital et techno-addict, Sébastien Canard cultive sa passion du digital en partageant et en formant ses collaborateurs aux nouveaux enjeux (Big Data, Inbound Recruiting, Social Sourcing etc…) mais également aux nouvelles techniques de sourcing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *