Rachat de LinkedIn par Microsoft : quelles conséquences ?

Le rachat de LinkedIn par Microsoft pour plus de 26 milliards de dollars a provoqué doutes, spéculations et questions. Pour Jeff Weiner, PDG de LinkedIn, le mariage des technologies va leur donner la possibilité de transformer la façon dont fonctionne le monde… Concrètement, qu’est-ce que ça veut dire ? Qu’est-ce qui changerai pour les recruteurs ou les candidats ?

 

Les conséquences du rachat de LinkedIn par Microsoft:

Pour l’instant, pas grand-chose

Si la transaction, la plus coûteuse du genre à ce jour, est bel est bien officielle, elle ne sera pas finalisée avant quelques mois. Rien ne change donc pour le moment, ni pour les utilisateurs de LinkedIn, ni pour ceux de Microsoft. Ce dernier a d’ailleurs assuré que malgré le rachat, le réseau social conserverait sa marque, sa culture et son indépendance. De quoi rassurer.

 

Des pubs sur LinkedIn ?

Moins rassurant, ce rachat offre à Microsoft l’accès aux e-mails et données des utilisateurs de LinkedIn, un bien précieux commercialement parlant. Certains des 433 millions de membres du réseau social se sont d’ailleurs désinscrits dès l’annonce du rachat, craignant l’utilisation que Microsoft pourrait faire de ces données et fuyant face au risque de voir leur profil envahi par des pubs.

 

Plus d’offres à destination des professionnels sur Microsoft Office

Avec ce coup d’éclat, Microsoft s’impose comme une force incontournable des données professionnelles, un fait qui devrait profiter à la suite Office et à ses utilisateurs. Les solutions existantes vont en effet bénéficier de la puissance des services en lignes et des données sociales, ce qui permettra de proposer de nouvelles fonctionnalités.

 

Un flux d’actualité à venir ?

Microsoft a annoncé son intention de créer sur LinkedIn un flux d’actualités : les utilisateurs recevraient ainsi des articles susceptibles de les intéresser en fonction de ce sur quoi ils travaillent à un instant T, ainsi que des suggestions de contacts pouvant les aider à accomplir une mission en particulier.

 

Bing, LE moteur de recherche pour les pro du recrutement ?

Ce n’est pas un secret : avec ses faibles 3,6 % de part de marché au niveau mondial, le moteur de recherche de Microsoft se trouve très loin derrière Google. Microsoft va probablement essayer de tirer parti de ce rachat pour repositionner Bing et en faire la référence qui avait été espérée à sa sortie.

Toolbox du recruteur - replay du webinar
Rachat de LinkedIn par Microsoft : quelles conséquences ?
Notez cet article
Post by Dan Guez

Pionnier du Digital et Social Sourcing en France, Dan Guez évolue depuis près de 20 ans dans le monde du recrutement digital. Après plusieurs années au service d’Adecco puis Keljob, il devient Sales Manager du groupe AdenClassifieds (Cadremploi, Keljob). En 2008, Dan Guez co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur Internet (open-web , réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, métamoteurs…). En 2014, il décide d’aller encore plus loin dans l’accompagnement de ses clients en faisant développer en interne un ATS 100% sourcing ! Fruit d’une collaboration entre professionnels du recrutement et experts du sourcing, CandiDesk est aujourd’hui une des meilleurs solutions de gestion et de présélection de CV pour les recruteurs. Reconnu dans l’écosystème RH français pour son expertise, Dan Guez intervient régulièrement sur des événements portant sur le recrutement digital et les thématiques du sourcing.

One Response to Rachat de LinkedIn par Microsoft : quelles conséquences ?

  1. Pingback: Le M-Recrutement : comment s'y mettre vraiment ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *