Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

L’onboarding, ou l’art d’accueillir de nouveaux collaborateurs au sein d’une entreprise, peut revêtir des définitions variées en fonction des secteurs et des postes attribués. En effet, l’accueil d’un nouveau manager au sein d’une équipe ne ressemblera pas à celui d’un profil IT au sein du département concerné. Toutefois, certaines bonnes pratiques vous permettront d’optimiser l’intégration de vos nouvelles recrues, quels que soient leurs fonctions ou leurs profils. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’onboarding RH !

 

L’onboarding RH, qu’est-ce que c’est ?

La notion d’onboarding est facile à définir : il s’agit du processus que vous mettez en oeuvre pour intégrer des collaborateurs fraîchement recrutés par vos soins. Ce processus s’ouvre généralement à la fin d’un entretien d’embauche concluant, et peut s’étendre sur une période comprise entre 3 mois et un an.

 

Onboarding : quels enjeux pour vos recrutements ?

Si l’onboarding ne semble pas poser de défi particulier aux entreprises au premier abord, le processus que vous mettrez en place joue un rôle crucial pour plusieurs raisons différentes.

En effet, l’intégration réussie des candidats que vous décidez d’embaucher leur permettra d’être productifs et opérationnels le plus rapidement possible. Vous vous assurerez en outre de leur engagement au sein de l’entreprise, et vous favoriserez leur fidélité à la marque employeur.

Par ailleurs, la façon dont vous accueillez vos nouveaux collaborateurs participe directement à la culture de votre entreprise. Votre processus d’onboarding peut donc rendre votre organisation plus ou moins attractive aux yeux de futurs candidats potentiels.

Enfin, un processus d’onboarding réussi vous permettra de consolider vos équipes actuelles, en vous offrant l’opportunité de communiquer sur les valeurs de votre entreprise au moment d’intégrer un nouveau collaborateur.

Véritable couteau suisse, l’onboarding peut donc vous aider à remplir des objectifs divers, à condition de formaliser un processus cohérent et adapté à votre organisation.

 

Onboarding : exemples de processus et de méthodes

Si la notion d’onboarding est facile à définir, ses modalités peuvent s’avérer très différentes d’une entreprise à une autre. Un processus d’onboarding efficace doit avant tout s’adapter à la culture de la société, mais aussi à son secteur d’activité et ses spécificités. Il comporte toutefois des étapes essentielles, qui devront obligatoirement s’intégrer à votre propre processus.

 

Les étapes clés d’un processus d’onboarding

D’une façon générale, tout processus d’onboarding devrait s’ouvrir sur un échange formel entre le candidat fraîchement recruté et les ressources humaines. Ces dernières doivent désigner un collaborateur référent pour accueillir le nouveau venu, et lui transmettre toutes les informations dont il a besoin pour débuter dans les meilleures conditions possibles.

Si le recruteur peut se charger de cette première étape, le futur manager du candidat peut également intervenir dès l’entretien d’embauche pour faciliter l’intégration du collaborateur. Le référent devra être en mesure de répondre à toutes les questions que peut éventuellement se poser le candidat, mais aussi lui présenter l’équipe, les méthodes et l’environnement de travail au sein duquel il évoluera.

Par la suite, l’onboarding peut prendre des formes diverses. Si la tendance de la gamification peut vous aider à intégrer vos nouveaux collaborateurs sur le mode du jeu et du challenge collectif, des méthodes plus traditionnelles gagneront également à être étudiées pour optimiser votre processus.

Vous devrez ainsi veiller à réaliser des bilans réguliers, sous la forme d’entretiens individuels et/ou collectifs, pour vous assurer de la bonne intégration de vos nouvelles recrues.

 

Onboarding : des méthodes innovantes pour accélérer l’intégration des nouveaux salariés

Vous avez déjà entamé la digitalisation de votre processus de sourcing et de recrutement ? Faites de même pour votre processus d’onboarding, et rendez-le plus interactif et ludique pour favoriser l’engagement de vos nouveaux salariés.

À la place des traditionnelles sessions de formation réservées aux collaborateurs fraîchement recrutés, vous pourrez ainsi leur proposer des sessions d’apprentissage en e-learning : autonomie et engagement garantis.

Vous vous servez déjà des réseaux sociaux pour attirer les meilleurs talents et les recruter ? N’hésitez pas non plus à les intégrer à votre processus d’onboarding pour faciliter le partage d’informations. Vous pourrez ainsi créer un portail dédié aux nouvelles recrues, par le biais d’un groupe LinkedIn ou d’un groupe privé Facebook, par exemple.

De cette façon, vous créerez un espace réservé aux nouveaux arrivants, sur lequel vous pourrez transmettre des informations importantes mais aussi communiquer de façon plus personnalisée.

Pour porter ses fruits, un processus d’onboarding efficace doit être formalisé et  intégré à la culture d’entreprise. Il ne s’agit pas seulement d’une tâche managériale ou d’une mission RH comme les autres : l’ensemble des collaborateurs doivent s’impliquer pour faciliter l’inclusion d’un nouveau membre.

Un dernier conseil pour optimiser votre processus d’accueil : prenez le temps d’intégrer vos nouveaux collaborateurs. Un processus d’onboarding réussi est aussi un processus au long cours : considérez le temps que vous prendrez pour accueillir une nouvelle recrue comme un investissement à long terme !

 

Ebook digital recruiter

Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

Consultation de 20min offerte

Réservez une consultation gratuite avec un de nos consultant pour obtenir des conseils personnalisés sur votre sourcing digital.

sourcing recrutement

Merci !