5 problèmes courants quand on recrute 50 vendeurs en 2 mois

Nov 13, 2017

Dan Guez

Sourcing

0

Besoin saisonnier, ouverture d’une nouvelle franchise, expansion… les raisons qui expliquent un recrutement massif sont multiples. Mais quoi qu’il en soit, un mauvais recrutement coûte en moyenne 13 500 € à l’entreprise, mieux vaut donc ne pas rater votre session de recrutement.

Et quelle que soit la raison de votre expansion, les problèmes liés au recrutement sont souvent les mêmes. Mieux vaut donc les étudier pour limiter les coûts additionnels dus à un mauvais recrutement.

1 – Des chargés de recrutement en sous-capacité

Les premiers concernés sont bien sûr les chargés de recrutement. Les tâches de vos recruteurs seront nombreuses et variées. Le recrutement est une activité chronophage, surtout quand il faut recruter 50 vendeurs en 2 mois. Vos chargés de recrutement devront :

  • Poster ;
  • Trier ;
  • Appeler ;
  • Organiser.

À cela vient s’ajouter la communication permanente avec les opérationnels, cette tâche est la plus importante, mais elle peut aussi malheureusement être bâclée par les chargés de recrutement lorsqu’ils doivent passer leurs journées à copier-coller et à trier des candidatures.

Mieux vaut donc prendre soin de vos responsables de recrutement, et s’il le faut, appeler du renfort pour l’occasion. Cela vaut toujours mieux que d’effectuer de mauvais recrutements.

2 – Trouver un flux de candidatures

Le second problème du recrutement de masse réside dans votre capacité à trouver un flux suffisant de candidatures.

Un volume approprié de candidatures doit correspondre environ à 10 fois le nombre d’embauches désirées, ce qui n’est pas peu. Dans le cas d’un recrutement de 50 vendeurs, il vous faudra donc accumuler (au minimum) 500 candidatures.

Où peut-on trouver un tel flux de candidats ? Plusieurs écoles s’opposent :

  • Parmi les job boards ;
  • Parmi les institutions comme le Pôle Emploi ;
  • Parmi des sites plus originaux comme LinkedIn ou Leboncoin.

Chaque solution a ses avantages et ses inconvénients. Notez aussi qu’il peut être préférable de passer premium sur certaines plateformes pour gagner du temps lors de vos opérations de recrutement. Cette opération a certes un coût, mais souvenez-vous de la règle n°1 : prendre soin de vos chargés de recrutement.

3 – La qualité des C.V. reçus

Si vous avez besoin de recevoir 500 C.V. pour 50 postes à pourvoir, c’est avant tout parce que les C.V. que vous recevrez ne cadreront pas tous avec vos attentes.

Entre ceux qui répondent sans même avoir pris la peine de lire l’annonce, ceux qui sont loin de remplir tous les critères désirés et ceux qui ne sont bons que sur papier, votre lot de candidatures s’épurera plus vite que son ombre !

Sur vos 500 C.V., vous disposerez au final d’une centaine de postulants à qui vous pourrez faire passer un entretien, soit environ 20 % du nombre total de candidatures.

4 – La logistique des entretiens

Comment allez-vous faire passer vos entretiens ? Cette question mérite d’être posée. Vous pouvez bien sûr faire passer 100 entretiens individuels, mais cela prendra à vos chargés de recrutement un temps et une énergie qu’ils n’ont peut-être pas.

Une autre solution, souvent choisie lors de ce type de recrutement, consiste à organiser des séances de recrutement collectif. Vous pouvez inviter plusieurs dizaines de candidats à la fois et jauger leur personnalité lors de débats, mises en situation, etc.

Les entretiens collectifs permettent de juger une personne sur son comportement au sein d’un groupe et d’avoir un aperçu de sa personnalité (ce qui est capital lors du recrutement d’un vendeur).

À la suite de l’entretien collectif, peuvent ensuite avoir lieu des entretiens individuels, dernière phase de votre recrutement. Notez cependant qu’il n’est pas rare d’assister à un no-show de 25 % sur les entretiens collectifs, une donnée à prendre en compte lors de vos invitations.

5 – Quel est le coût d’un tel recrutement ?

Le coût d’un tel recrutement est fluctuant pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, il dépendra de l’efficacité de vos recruteurs. Ces derniers représentent un certain coût dans votre budget de recrutement : payer des cadres pour trier des C.V. coûte rapidement cher.

Un autre coût, pouvant aussi varier selon les conditions, est celui des job boards et des agences de recrutement auxquels vous ferez appel. Ici, tout dépend des coûts de ces derniers, des abonnements que vous prendrez ou non, ainsi que du nombre de job boards ou d’agences de recrutement que vous solliciterez.

Le turnover sera une autre plaie de votre budget. Sur ce type de poste peu qualifié, il n’est pas rare d’observer des employés ne faisant pas l’affaire ou n’étant pas satisfaits de leur nouvel environnement de travail (d’autant plus qu’un recrutement massif est effectué avec moins d’attention qu’un recrutement personnel). Il faudra alors recommencer ou prolonger votre recrutement.

Quant au dernier type de coût à prendre en considération, il est lui aussi difficile à estimer puisqu’il s’agit du manque à gagner que représente l’absence d’un vendeur lors de son recrutement. S’il vous manque 5 vendeurs durant plus d’un mois, le coût d’opportunité n’est pas négligeable.

 

5 problèmes courants quand on recrute 50 vendeurs en 2 mois
Notez cet article
Post by Dan Guez

Pionnier du Digital et Social Sourcing en France, Dan Guez évolue depuis près de 20 ans dans le monde du recrutement digital. Après plusieurs années au service d’Adecco puis Keljob, il devient Sales Manager du groupe AdenClassifieds (Cadremploi, Keljob). En 2008, Dan Guez co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur Internet (open-web , réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, métamoteurs…). En 2014, il décide d’aller encore plus loin dans l’accompagnement de ses clients en faisant développer en interne un ATS 100% sourcing ! Fruit d’une collaboration entre professionnels du recrutement et experts du sourcing, CandiDesk est aujourd’hui une des meilleurs solutions de gestion et de présélection de CV pour les recruteurs. Reconnu dans l’écosystème RH français pour son expertise, Dan Guez intervient régulièrement sur des événements portant sur le recrutement digital et les thématiques du sourcing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *