Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

Lorsque vous cherchez à recruter un candidat, le message d’approche que vous lui envoyez constitue souvent son premier contact avec l’entreprise. Or, cette impression initiale peut se révéler déterminante pour la suite du processus de recrutement. Êtes-vous sûr de lui accorder l’importance qu’elle mérite ? Voici 5 exemples de messages d’approche qui fonctionnent, ainsi que nos conseils pratiques pour améliorer vos premiers contacts avec vos candidats.

Message d’approche n° 1 : les recommandations du candidat

Si les candidatures se sont longtemps appuyées sur des lettres de recommandation au format papier, il est désormais facile de consulter des retours d’employeurs en ligne. C’est d’ailleurs l’un des principaux atouts du plus célèbre des réseaux sociaux professionnels : LinkedIn, qui vous permet à la fois de publier des recommandations et de consulter celles des profils qui vous intéressent. Or, ces recommandations peuvent vous fournir une matière première de qualité pour rédiger vos messages d’approche. Prenez le temps de les consulter avant de contacter votre candidat. Soulignez les éléments qui ont fait pencher la balance en sa faveur. Son engagement et sa motivation, son assiduité ou encore ses compétences techniques sont autant d’axes sur lesquels vous pourrez vous appuyer pour initier un premier contact engageant.

Message d’approche n° 2 : les caractéristiques du candidat

Là encore, un réseau social comme LinkedIn pourra se révéler particulièrement utile pour soigner vos messages d’approche. Les profils de vos candidats regorgent d’informations sur leurs centres d’intérêt, leur cursus scolaire ou les actualités qui les intéressent. N’hésitez pas à piocher un, voire plusieurs éléments qui vous permettront de créer un lien avec le poste à pourvoir ! Si le candidat qui vous intéresse exprime son amour pour l’opéra, et que vous désirez lui confier une fonction de manager, vous pourrez par exemple utiliser l’image du chef d’orchestre pour lui présenter les caractéristiques du poste à pourvoir. N’hésitez pas à jouer la carte de l’humour, sans pour autant tomber dans la familiarité : il ne s’agit que du premier contact !

Message d’approche n° 3 : le poste actuel du candidat

Le candidat que vous désirez recruter est déjà en poste ? Ses missions actuelles peuvent constituer une bonne base pour votre message d’approche. Vous pourrez en effet l’interroger sur ses fonctions, sur les projets qui l’intéressent le plus ou encore sur les perspectives d’évolution que lui propose son employeur. Attention, toutefois, à ne pas tomber dans le piège du dénigrement. Il ne s’agit pas de critiquer ouvertement l’entreprise de votre candidat, ni même d’amener ce dernier à le faire lui-même. Il s’agit plutôt d’identifier, avec tact et réserve, la valeur ajoutée que vous pourrez proposer à votre candidat pour lui faire préférer votre entreprise à son employeur actuel.

Message d’approche n° 4 : la formation et l’expérience du candidat

Que vous ayez repéré le candidat dans votre base de CV ou que vous ayez consulté son profil sur LinkedIn, vous disposez certainement d’une vue d’ensemble sur son parcours de formation et sur son expérience professionnelle. Bien que ces éléments semblent assez convenus, ils ont toutefois fait leurs preuves : n’hésitez pas à les utiliser pour rédiger un message d’approche personnalisé ! Soulignez la qualité de l’enseignement de telle école, ou la valeur ajoutée de telle expérience professionnelle pour mettre votre candidat en confiance. Pensez également à l’interroger sur un projet dans lequel il s’est investi, au cours de sa formation ou de sa carrière, et qui vous permettra de faire un parallèle avec le poste que vous souhaitez lui proposer. Enfin, la chance pourrait bien vous sourire : si l’un de vos collaborateurs a suivi la même formation ou a travaillé pour le même employeur que votre candidat, n’hésitez pas à l’impliquer dans le recrutement, en le citant simplement ou en lui demandant d’envoyer lui-même le message d’approche (sur lequel vous aurez travaillé ensemble, évidemment).

Message d’approche n° 5 : les centres d’intérêt communs

Vous l’aurez compris à la lecture des exemples précédents, la personnalisation joue un rôle fondamental dans l’efficacité de vos messages d’approche pour vos recrutements. Par ailleurs, l’axe du poste actuel ou des compétences techniques peut se révéler trop généraliste pour susciter un véritable engagement. Et si vous exploitiez plutôt les centres d’intérêt personnels de votre candidat ? Là encore, ses différents profils sur les réseaux sociaux pourront vous y aider.   Privilégiez les centres d’intérêt que vous partagez, de près ou de loin, avec le candidat : cela rendra la conversation plus fluide et moins formelle. Le profil qui vous intéresse est, lui aussi, un passionné de football ? Commencez votre message d’approche par un mot sur le match de ligue des champions qui s’est déroulé la veille, puis mettez-vous à la recherche d’une transition originale pour évoquer le poste à pourvoir.   Puisez dans le champ lexical du centre d’intérêt en question pour rédiger votre message (« transformer l’essai », « prendre un carton rouge » ou « quitter le banc des remplaçants » sont autant de métaphores sportives qui peuvent être utilisées dans le cadre de l’entreprise), et là encore, jouez la carte de la proximité pour vous démarquer des autres recruteurs.   Le message d’approche que vous envoyez à vos candidats revêt une importance fondamentale pour l’efficacité de vos recrutements. Deux maîtres-mots doivent vous guider pour le rédiger : personnalisation et proximité. Ebook PDF livre blanc sourcing

Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

Consultation de 20min offerte

Réservez une consultation gratuite avec un de nos consultant pour obtenir des conseils personnalisés sur votre sourcing digital.

sourcing recrutement

Merci !