Des collègues seraient intéressé(e)s ?

Chose promise, chose due ! Je suis heureux de vous présenter les résultats de l’enquête spéciale déconfinement et ressources humaines.

La 11 mai, cette date restera gravée dans nos esprits comme une date de libération! Sauf que nous vivons avec de nouveaux codes, un autre mode de vie… 

Jamais sans mon masque, ni mon gel hydroalcoolique et toujours à distance de mon voisin, il va falloir s’y faire à ce nouveau monde…

Dans notre vie personnelle, même si elle nous prive de certaines libertés telles que serrer une main ou faire la bise, nous acceptons cette nouvelle vie et même plus nous nous adaptons tant bien que mal.

 

Mais qu’en est-il de la vie professionnelle ? 

Comment les patrons, les RH, les collaborateurs,…bref les entreprises vont s’organiser pour s’adapter à la situation, car il va falloir s’y faire pour avancer.

C’est le but de notre étude que nous avons volontairement sortie au début du déconfinement et que nous ferons à nouveau un peu plus tard pour souligner les évolutions qui entrent ou pas dans notre vie.

 

Le télétravail, grand gagnant de cette crise !

Télétravail Coronavirus

Le remote working en anglais était déjà ancré dans les process de plus de la majorité des entreprises ayants répondu avec 58%, de plus elles ont l’intention de le développer dans les mois à venir. Certaines entreprises ont entrepris un virage radical, en ne réouvrant leurs bureaux qu’en 2021.

C’est notamment le cas de l’entreprise de streaming musical Spotify. Twitter a annoncé des mesures en ce sens également.

Cependant ce mode de travail souvent affilié aux start-ups ne plaît pas à tout le monde et 23% des entreprises déclarent ne pas pouvoir travailler à distance.

Même si cette pratique est généreuse en avantages, il existe tout de même certains inconvénients tels que l’isolement, le manque de créativité, ou encore la difficulté face à l’autonomie…

Si le sujet du télétravail reste en question pour vous, nous vous avons préparé un autre article : Le télétravail : Avantages et Inconvénients

 

Les mesures sanitaires : 32% des entreprises annulent leurs rendez-vous physiques.

Mesures sanitaires RH entreprises

Ce qui saute aux yeux à la lecture de cette étude c’est le refus d’annuler les rendez-vous en physique pour 68%

Quelque part c’est une bonne nouvelle pour la reprise économique.

Pour la grande majorité d’entre elles, les entreprises répondantes, sont prêtes à faire des efforts pour accueillir leur personnel : télétravail, gel hydroalcoolique, visioconférence, ou encore désinfection des bureaux sont les mesures les plus envisagées.

Autant de mesures pour relancer l’activité qui auront un coût

Un coût que ne ne veut pas prendre en charge l’Etat et encore moins les entreprises. Alors c’est là qu’il sera intéressant de sonder à nouveau les établissements.

 

Recrutements, il risque de faire froid cet été.

Recrutement et coronavirus

Forcément il y aura un impact sur les prévisions de recrutements des entreprises. Nous sortons à peine du confinement et nous sommes encore dans le brouillard.

29 % des personnes ayant répondus pensent geler leurs recrutements et la même proportion maintiennent leurs objectifs fixés pour 2020

On pourrait penser que tout s’annule, mais non! 25% anticipent une baisse importante des embauches.

 

De plus, comme si l’ambiance n’était pas assez pesante, 33% des entreprises envisagent de faire aucune embauche et  38% moins de 20 recrutements.

Donc couvrez-vous bien, les températures tombent sur le marché du recrutement.

Est-ce un réflexe naturel d’autoprotection ou celà nous laisse-t-il entrevoir le début d’une lourde crise sur le marché du recrutement ? 

L’avenir nous le dira, mais je pense qu’il sera intéressant de demander à nouveau l’avis aux recruteurs.

 

Les équipes de vente : les nouvelles stars ?

Comme dans toutes les crises que j’ai pu vivre depuis 2001, le réflexe est toujours le même: il faut vendre pour s’en sortir et couper les coûts inutiles.

Profils recherchés après la crise du coronavirus - recrutement

Le déconfinement n’échappe pas à la règle car pour 44% des sondés ils vont prioriser le recrutement de profils commerciaux / vendeurs.

Les entreprises vont continuer aussi leurs recrutements de profils IT pour 25% ce qui est normal vue le niveau de digitalisation de nos organisations.

Or, et comme dans toutes les crises, le recrutement de profils marketing / communication marque une pause avec seulement 8% des prévisions d’embauche. Il en va de même pour les fonctions supports. Ambiance cost cutting !!

 

Avec le temps, avec le temps va tout s’en va…

Je tiens à remercier les 55 DRH et professionnels du recrutement qui ont répondu à l’enquête. 

Comme nous n’avons pas de boule de cristal et que nous ne savons pas de quoi demain est fait, nous proposerons une nouvelle enquête dans les mois à venir pour apprécier l’évolution de ces questions et avoir une meilleur vision de la situation. 

Dan Guez, CEO d’OpenSourcing

 

Téléchargez l’enquête complète avec un simple email :

Des collègues seraient intéressé(e)s ?