Des collègues seraient intéressé(e)s ?

L’assessment, également appelé assessment center, est de plus en plus fréquemment utilisé lors des recrutements.

Jusqu’à présent surtout utilisé pour le recrutement de postes cadres, il tend à se déployer sur des profils plus variés, dans des entreprises de toute taille, tant pour des recrutements externes qu’internes.

Qu’est-ce qu’un assessment en recrutement ? Comment l’utiliser de manière pertinente et efficace ?

Qu’est-ce que l’assessment en recrutement ?

L’assessment, qui signifie « évaluation » en anglais, consiste à mettre en place une méthodologie visant à évaluer les candidats présélectionnés le plus précisément possible, et comparer de manière concrète les profils sélectionnés au profil type recherché.

Concrètement, à travers une série de tests et exercices spécialement conçus selon vos besoins, vous allez pouvoir évaluer et analyser les hard skills et soft skills de vos candidats, afin de prendre une décision finale éclairée et impartiale.

Bien mené, l’assessment permet d’éviter au maximum les erreurs de recrutement et les conséquences qu’on leur connaît.

Les différents types d’assessment et leurs utilisations

Les différents types d’assessment

Globalement, on distingue trois manières différentes de mener une session d’assessment. Plusieurs sessions différentes peuvent être menées à différentes étapes du processus de recrutement :

  • L’assessment à distance : Très utile pour une première présélection, ce type d’assessment qui se déroule sur internet, via une plateforme dédiée si possible, convient parfaitement aux exercices ne nécessitant pas d’être menés en présentielle, tels que les tests de toute sorte (linguistique, personnalité etc.).
  • L’assessment individuel : Ce type d’évaluation peut se faire pour une sélection finale, ou pour tout besoin d’évaluer individuellement les candidats. Tous types d’exercices peuvent y être présentés, du test de personnalité au jeu de rôle.
  • L’assessment collectif : Ce type de session menée en groupe permet de faire des mises en situations plus réalistes, notamment pour évaluer les capacités des candidats à travailler en équipe, et plus généralement leurs soft skills.

Les différents types d’exercices

Libre à vous de mettre au point un exercice ou une épreuve innovante, le but étant de toute façon de l’adapter à vos besoins précis. Cependant, pour vous donner une idée, voici les types d’exercices les plus fréquemment rencontrés lors d’assessments en recrutement :

  • La présentation du candidat et l’entretien : Ces deux exercices sont classiques et présents dans tous les entretiens d’embauche. Cependant, ils sont tout aussi importants dans un assessment, afin de faire une première évaluation du candidat (compétences techniques, aisance à l’oral etc.).
  • Les tests : Ils présentent l’avantage de s’adapter à toutes les situations, et de permettre d’évaluer de nombreux points différents. Du test technique au test de personnalité en passant par le test linguistique, les tests s’adaptent en individuel, en groupe ou à distance.

Attention cependant à ne pas en abuser, ni à trop vous baser sur eux pour vos prises de décisions. D’autres exercices tels que les mises en situation, par exemple, doivent venir compléter les analyses effectuées grâce aux tests.

  • L’autoévaluation : Moins fréquente mais tout aussi intéressante, l’autoévaluation vous permettra de comparer votre évaluation des compétences du candidat avec la perception qu’il en a lui-même. La confiance en soi et l’estime de soi, tant au niveau personnel que professionnel, sont des aspects importants influençant notre quotidien, qu’il est parfois pertinent de prendre en considération.
  • La mise en situation ou « in basket » : L’intérêt des exercices de mise en situation, ou jeux de rôle, consiste surtout à mettre le candidat dans une situation de stress afin d’évaluer ses réactions et sa gestion de la situation.

Par exemple, en le mettant face à un « faux » client en colère, ou en lui donnant des tâches simples à effectuer, mais nombreuses, et dans un laps de temps limité et court.

  • Les études de cas en groupe : Les études de cas sont également une mise en situation. L’avantage est que, faits en groupe, ils permettent aux candidats de débattre entre eux, et à vous d’évaluer de nombreux soft skills en plus d’éventuelles compétences techniques liées au cas lui-même (sens de la rhétorique, capacité de travail en équipe, leadership etc.).

Assessment : votre cabinet de recrutement peut vous aider

Que vous ayez fait appel ou non à un cabinet de recrutement pour toutes les étapes précédentes de votre projet (sourcing, présélection), vous pouvez déléguer cette étape au cabinet de votre choix. En effet, confier à un cabinet de recrutement l’organisation et la gestion d’un assessment présente plusieurs avantages :

  • Profiter de l’expertise de consultants spécialisés, si possible dans le type de profil que vous recrutez.
  • Avoir une analyse extérieure, objective et neutre des résultats des évaluations.

D’une manière plus générale, cela permet d’éviter des prises de décisions basées, même sans que l’on s’en rende forcément compte, sur de l’émotionnel. Cela peut être encore plus pertinent s’il s’agit d’un recrutement interne.

L’assessment présente de nombreux avantages, dont l’objectif final est de minimiser le plus possible les risques d’erreurs de recrutement, bien plus coûteuses pour l’entreprise.

Enfin, faire appel à un cabinet de recrutement pour vous accompagner peut également vous permettre d’optimiser votre assessment et les bénéfices que vous en retirerez pour votre recrutement.

lien vers le livre blanc RH crise

Ce contenu vous a t-il été utile ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 0
Des collègues seraient intéressé(e)s ?