La check-list à connaître pour un sourcing positif

Fév 02, 2017

Dan Guez

Sourcing

0

Je ne vous apprends rien, le sourcing est un travail de fourmi qui peut devenir très rapidement fastidieux. La complexité des profils recherchés, le manque de temps ou encore la pression du résultat sont autant de paramètres qui peuvent rapidement nous faire baisser les bras.
Mais “keep calm”, il faut garder le sourire, commencez par vous dire que votre travail est stratégique et que votre sourcing permettra peut-être de recruter un des futurs talents de votre organisation.

Quelles sont les dispositions à prendre pour mener un sourcing positif ?

1 | Le sourcing est avant tout une question de “multiples interrogations..”

Pour un sourceur, rien n’est plus frustrant qu’un sourcing donnant peu de résultats et presque automatiquement rejetés par la direction et/ou les opérationnels sans explication. Le sourcing est un processus agile dont les feedbacks donnent la possibilité de s’améliorer et/ou de préciser le besoin.

Or, sans un feedback constructif, on ne peut pas faire du sourcing positif… Aussi stratégique soit la fiche de poste, les retours le sont tout autant ! Il est impératif de faire parler son interlocuteur en lui posant les questions qui vous permettront d’aiguiller votre sourcing et donc d’optimiser vos requêtes booléennes.

“Celui qui pose une question risque cinq minutes d’avoir l’air bête. Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie.” (proverbe chinois)

 

2 | Capitalisez sur votre expérience en apprenant de vos erreurs.

Dans le management de projet, la gestion des risques est primordiale. Les risques sont listés et pondérés selon leur probabilité. En sourcing, avoir une gestion du risque vous permettra d’anticiper les problèmes mais surtout de les résoudre rapidement et de poursuivre votre sourcing dans les meilleures conditions :

  • Votre connexion internet bat de l’aile
  • Un candidat vous appelle en plein milieu d’un sourcing intense
  • Un candidat qui vous fait faux bond au dernier moment et qu’il faut remplacer à la hâte
  • etc…

Et bien respirez un bon coup, adopter la solution au problème préalablement identifié et tirez-en des leçons pour éviter que cela ne se reproduise.

“Ce sont les échecs bien supportés qui donnent le droit de réussir”. (Jean Mermoz)

 

3 | Soyez proactif, agile et organisé !

Passer d’un poste à un autre, d’un opérationnel à un autre ou encore d’une région à une autre est le meilleur moyen de crouler sous le travail et donc d’effectuer un sourcing de mauvaise qualité. Voici les deux méthodes que je recommande à mes sourceurs :

3.1 | La priorisation quotidienne et hebdomadaire des missions

Prendre un moment en début de semaine pour prioriser ses actions du lundi au vendredi et réserver 10 minutes par jour pour adapter les priorités de la journée en fonction de la veille ou de l’actualité.

3.2 | Le système des tranches horaires (ou technique pomodoro)

La technique Pomodoro est une technique de planification développée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980. Cette méthode se base sur l’usage d’un minuteur permettant de respecter des périodes de 25 minutes appelées pomodori (qui signifie en italien « tomates »). Ces différentes périodes de travail sont séparées par de courtes pauses. Proches des concepts de cycles itératifs et des méthodes de développement agiles.” J’aime particulièrement la logique de cette technique car elle s’adapte à tous les métiers et vise à se focaliser sur une dynamique de productivité. En sourcing, les itérations sont par nature plus longues, chez OpenSourcing, nos sourceurs se bloque 2 heures de sourcing et ne font que ca ! Ensuite, il planifie un créneau de phoning, etc…

“La raison d’être d’une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.” (Peter Drucker)

 

4 | Sachez prendre de la hauteur

À force d’être trop concentré sur son sourcing, on peut très rapidement avoir la tête dans le guidon. Savoir prendre du recul sur ses missions est nécessaire. Demandez à des collègues par exemple de jeter un oeil sur votre travail, passez à autre chose (appelez des candidats par exemple), faites une pause, sortez, faites-vous un épisode de game of throne,… Bref changez-vous les idées.

“A chaque fois que vous vous retrouvez du même côté que la majorité, il est temps de prendre du recul et de réfléchir.” (Mark Twain)

Post by Dan Guez

Pionnier du Digital et Social Sourcing en France, Dan Guez évolue depuis près de 20 ans dans le monde du recrutement digital. Après plusieurs années au service d’Adecco puis Keljob, il devient Sales Manager du groupe AdenClassifieds (Cadremploi, Keljob). En 2008, Dan Guez co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur Internet (open-web , réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, métamoteurs…). En 2014, il décide d’aller encore plus loin dans l’accompagnement de ses clients en faisant développer en interne un ATS 100% sourcing ! Fruit d’une collaboration entre professionnels du recrutement et experts du sourcing, CandiDesk est aujourd’hui une des meilleurs solutions de gestion et de présélection de CV pour les recruteurs. Reconnu dans l’écosystème RH français pour son expertise, Dan Guez intervient régulièrement sur des événements portant sur le recrutement digital et les thématiques du sourcing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *