Comment bien mener un entretien d’embauche ?

Un entretien d’embauche ne se résume pas à la simple rencontre d’un recruteur et d’un candidat. Il commence en amont, lorsque les entreprises définissent leurs besoins et les profils qui leur permettront d’y répondre, et se conclut sur une évaluation, longtemps après que le candidat vous ait quitté.

Tout entretien d’embauche comporte une phase de préparation, de conduite et d’évaluation : découvrez comment mener vos entretiens de recrutement en 3 temps.

 

Étape n°1 : la préparation de l’entretien de recrutement

Lorsque vous cherchez à recruter un ou plusieurs profils, c’est généralement pour répondre à un besoin précis au sein de l’entreprise. Que vous souhaitiez remplacer un collaborateur ou pourvoir un poste nouvellement créé, vous devez donc préparer vos entretiens de recrutement pour qu’ils se révèlent véritablement efficaces.

Dans un premier temps, analysez les besoins de votre organisation. Interrogez-vous sur les processus et/ou les postes qui gagneraient à être modifiés, ou optimisés. Votre entreprise ne parvient pas à atteindre certains objectifs (financiers, marketing) ? Établissez le profil idéal du candidat qui vous permettrait d’inverser la tendance.

Dans un second temps, vous devez formaliser les résultats de votre analyse préliminaire en rédigeant une fiche de poste. Celle-ci doit être claire, précise et soignée : elle pourra être partagée par différents collaborateurs, des ressources humaines à l’équipe managériale, en passant par la direction.

Dans un troisième temps, vous pourrez déployer votre campagne de recrutement sur les canaux sélectionnés par votre entreprise, à partir des informations recueillies plus tôt. Vous pourrez notamment faire appel à un outil de sourcing, qui vous permettra d’identifier et de sélectionner les profils les plus intéressants pour votre organisation.

Au cours de cette étape préliminaire, vous devrez également préparer le plan d’intégration de votre (ou de vos) nouvelle(s) recrue(s) : ne faites pas l’impasse sur ce processus essentiel, gage de motivation et de productivité chez les nouveaux collaborateurs.

 

Étape n°2 : la conduite de l’entretien de recrutement

La conduite d’un entretien d’embauche varie souvent d’un recruteur à l’autre. Selon le type de profil que vous cherchez à recruter, vous pourrez ainsi adopter différentes postures pour évaluer vos candidats.

Toutefois, la conduite de ce type d’entretien repose sur des principes immuables, qui vous aideront à sélectionner le profil le plus adapté aux besoins de votre entreprise.

Tout d’abord, commencez par relire le C.V. et la lettre de motivation de votre candidat. Cette relecture ne manquera pas de faire naître de nouvelles questions : n’hésitez pas à les noter pour pouvoir les poser un peu plus tard.

Dans un second temps, accueillez chaleureusement votre candidat, avant de lui exposer le déroulement de l’entretien. De cette façon, vous instaurerez un climat de confiance avant de demander à votre interlocuteur de se présenter.

N’hésitez pas à reformuler certaines phrases, à les approfondir, sans pour autant chercher à mettre votre candidat dans l’embarras. De cette façon, vous obtiendrez des informations cruciales tout en testant l’aisance relationnelle de votre interlocuteur.

Dans un troisième temps, n’oubliez pas d’interroger votre candidat sur sa motivation, ainsi que sur ses projets professionnels. Permettez-lui de vous poser des questions : celles-ci pourront traduire des problématiques, ou des sujets importants aux yeux de votre interlocuteur.

Enfin, si l’entretien de recrutement doit permettre au candidat d’exposer ses compétences et ses qualités, il doit également vous aider à attirer les talents. Vous devez donc juger le candidat, sans jamais oublier qu’il vous juge en retour : selon une étude Robert Walters sur les processus de recrutement (2015), près de 8 candidats sur 10 sont prêts à décliner une offre d’emploi en cas de mauvaise expérience lors de l’entretien.

 

Étape n°3 : l’évaluation de l’entretien de recrutement

Pour bien mener un entretien de recrutement, vous devez poursuivre vos efforts après que votre candidat soit sorti de la pièce. Vous devez ainsi recenser toutes les informations pertinentes que vous avez pu recueillir, afin de pouvoir les partager avec d’autres acteurs de votre processus de recrutement.

Vous pourrez notamment vous aider d’un outil de travail adapté à vos besoins, qui pourra prendre la forme d’une grille d’évaluation et/ou de comparaison, et qui vous aidera à sélectionner le meilleur candidat.

À la suite d’un entretien d’embauche, plusieurs options s’offrent généralement à vous. Vous pourrez ainsi conduire une seconde vague d’entretiens en affinant votre base de candidats, convenir d’une période d’essai avec un candidat particulièrement convaincant ou reprendre votre processus de recrutement depuis le début.

Quelle que soit votre décision finale, n’oubliez pas d’en informer l’ensemble des candidats rencontrés. Ce feedback, qu’il soit positif ou négatif, contribue aussi à la qualité de votre marque employeur.

L’entretien de recrutement constitue une étape clé pour les recruteurs comme pour les candidats. Il permet de valider, ou non, l’adéquation entre les besoins de l’organisation et les aspirations d’un employé. Vous devez donc le concevoir comme une véritable opportunité : celle de dénicher les futurs talents de votre entreprise.

 

Toolbox du recruteur - replay du webinar

Comment bien mener un entretien d’embauche ?
Notez cet article
Post by Sébastien Canard

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et après une expérience professionnelle à Londres, Sébastien Canard rejoint Keljob.com en 2000. Il participe au lancement commercial du méta-moteur. Par la suite il développe et prend la direction du pôle CRM. En 2008, Sébastien Canard prône le Digital et Social Sourcing comme la solution indubitable aux difficultés des recruteurs à trouver des candidats qualifiés et co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur l'open-web (réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, méta-moteurs…). Expert du recrutement digital et techno-addict, Sébastien Canard cultive sa passion du digital en partageant et en formant ses collaborateurs aux nouveaux enjeux (Big Data, Inbound Recruiting, Social Sourcing etc…) mais également aux nouvelles techniques de sourcing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *