Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

La cooptation fait, depuis quelques années déjà, partie des méthodes exploitées par les recruteurs. Ces derniers n’hésitent plus à faire appel au réseau professionnel de leurs collaborateurs pour dénicher des talents et recruter des profils rares. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Zoom sur la cooptation et les façons dont vous pouvez la mettre en oeuvre au sein de votre organisation.

 

La cooptation, qu’est-ce que c’est ?

Plus vaste que la simple sphère de l’entreprise, la cooptation désigne un système selon lequel les membres d’un groupe choisissent les prochains membres de ce même groupe. Répandu dès l’Antiquité, ce mode de sélection se distingue donc du vote ou du concours d’entrée, et peut s’imposer dans de nombreux types d’organisations, comme les associations ou les clubs.

 

La cooptation, un mode de recrutement privilégié par les entreprises

La cooptation peut constituer un levier de recrutement efficace pour les entreprises.

Or, il semblerait que ces dernières l’ait bien compris : selon les analyse DARES sur les façons dont les employeurs recrutent leurs salariés, parue en octobre 2017, 27 % des recrutements ayant aboutis reposaient sur les relations personnelles ou professionnelles d’un membre de l’entreprise.

Les sociétés françaises semblent donc avoir intégré la cooptation à leurs processus de recrutement avec succès. Toutefois, l’émergence et l’importance de cette méthode au sein des sociétés sont loin d’être dues au hasard. En sourçant leurs profils de candidats parmi les réseaux professionnels de leurs collaborateurs, les recruteurs réalisent un important gain de temps, mais aussi des économies financières non négligeables.

 

La cooptation, un mode de recrutement performant

Si elle permet de recruter à moindre coût et plus rapidement, la méthode de la cooptation ne constitue pas pour autant une solution de recours ou de seconde zone.

Bien au contraire, le recrutement participatif permet de cibler vos recherches de profils avec une précision accrue. En impliquant vos collaborateurs dans le processus de recrutement, vous faciliterez les premières prises de contacts avec les candidats potentiels en les rendant plus informelles.

Vous augmenterez en outre vos chances de trouver des profils qualifiés, et parfois pénuriques, que de simples annonces d’offre d’emploi ne suffisent pas à recruter.

 

Cooptation : 3 exemples à mettre en place dans votre entreprise

Vous souhaitez intégrer la méthode de la cooptation à votre processus de recrutement, et vous vous demandez comment la mettre en oeuvre ? Voici 3 exemples de systèmes de cooptation.

 

La cooptation récompensée

La plupart des entreprises qui mettent en place un système de cooptation offrent également des récompenses aux collaborateurs qui recommandent des candidats.

Ces récompenses peuvent prendre des formes diverses : chez Capgemini, ce sont des primes d’environ 1 000 € qui sont distribuées, tandis que Solucom a opté pour un chèque voyage d’une valeur de 2 000 €.

Quel que soit le type ou le montant de la récompense attribuée, ce système présente de nombreux avantages. Il permet notamment de renforcer et de valoriser l’implication des salariés dans le processus de recrutement, tout en optimisant les investissements RH.

 

La cooptation digitalisée

Si le modèle de la cooptation a émergé au sein des entreprises en même temps que leur transformation numérique, ce n’est pas tout à fait un hasard. De nombreux outils digitaux facilitent en effet la recommandation de profils et la mise en relation de professionnels. C’est notamment le cas de LinkedIn, qui n’a pas hésité à étoffer sa gamme d’outils pour répondre aux nouvelles attentes des recruteurs.

Et si vous utilisiez LinkedIn comme levier de recrutement et de cooptation ? Associez les profils de vos collaborateurs à la page de votre entreprise, afin d’élargir votre vivier de candidats tout en facilitant la veille sur le marché de l’emploi et la prise de contact.

 

La cooptation ouverte

Par définition, la cooptation ne fonctionne qu’au sein d’un groupe bien défini et fermé : dans le cadre du recrutement, il s’agit de votre entreprise.

Cependant, vous pourriez bien gagner à élargir votre système de cooptation, en l’ouvrant à d’autres professionnels que vos collaborateurs en interne.

Vos partenaires et vos fournisseurs, vos clients ou encore des experts de votre secteur d’activité connaissent peut-être le manager commercial que vous rêvez de recruter ou le profil IT dont votre organisation a besoin. N’hésitez pas à les inclure dans votre processus de recrutement participatif, par le biais des réseaux sociaux ou bien d’un cloud mutualisé.

 

La cooptation revêt de nombreux avantages pour les entreprises, leurs salariés et leurs recruteurs. Véritable levier de recrutement, elle peut également contribuer à construire une marque employeur attractive et performante : qu’attendez-vous pour l’adopter ?

 

Accès à l'ebook du sourcing

Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

Consultation de 20min offerte

Réservez une consultation gratuite avec un de nos consultant pour obtenir des conseils personnalisés sur votre sourcing digital.

sourcing recrutement

Merci !