Avec des outils numériques et des canaux de communication qui se multiplient, des pratiques qui évoluent sans cesse et des candidats qui, eux aussi, évoluent dans leurs comportements et leurs attentes en matière de recherche d’emploi, le sourcing en recrutement doit sans cesse être adapté, voire se réinventer.

Comment faire du sourcing en recrutement aujourd’hui ? Comment choisir les bons outils et en optimiser l’utilisation ? Comment mettre en place des processus efficaces pour tous vos recrutements ?

Méthode : comment mettre en place votre sourcing pour le recrutement ?

La réussite de votre campagne de sourcing repose en grande majorité sur votre préparation en amont. Il vous faut mettre en place un processus fiable et efficace avant de passer concrètement à l’action.

1. Définir vos besoins en recrutement

En premier lieu, commencez par définir quels sont vos besoins exacts en recrutement, si possible pour l’année. Quels postes sont à pourvoir ou susceptibles de l’être prochainement ? De quelles compétences avez-vous besoin ? S’agit-il de profils pénuriques ? Avez-vous besoin de recruter beaucoup de personnes (recrutement volumique) ?

Listez vos besoins et, si nécessaire, mettez à jour les fiches de poste correspondantes. Si vous n’avez pas de fiches de poste, c’est peut-être le moment d’en créer. Elles vous seront utiles pour le sourcing mais aussi, éventuellement, pour vos entretiens d’embauche et plus tard vos entretiens d’évaluation.

2. Choisir les bons canaux de diffusion

Jobboards, réseaux sociaux professionnels, écoles, réseaux de cooptation, les canaux de diffusion sont nombreux pour faire connaître votre offre d’emploi aux candidats. Il serait inutile voire contreproductif de vouloir être présent sur tous ces canaux à la fois.

L’objectif sera de déterminer sur quels canaux de diffusion les profils que vous recherchez sont les plus présents et les plus actifs. Par exemple, il existe des jobboards spécialisés dans certains métiers ou secteurs d’activité particuliers. La cooptation peut aussi être un outil puissant lorsqu’il est judicieusement utilisé.

Essayez si possible de ne pas dépasser 2 à 3 canaux de diffusion différents tout en ayant un maximum de visibilité pour votre « public cible ». Une des pratiques les plus courantes consiste à utiliser un jobboard (spécialisé ou généraliste selon les profils recherchés) et un réseau social professionnel.

Si vous acceptez les profils sans expérience professionnel, vous pouvez aussi aller chercher vos nouveaux talents dans leurs écoles.

3. Offre d’emploi et communication

La rédaction de votre offre d’emploi est également une étape qui peut vous faire gagner du temps si vous la préparer à l’avance. Vous pouvez ainsi créer des modèles d’offres d’emploi qui vous serviront pour vos prochains recrutements.

De même, vous pouvez créer des modèles de réponses aux candidats, positives et négatives, d’autant plus si vous souhaitez intégrer l’utilisation d’un chat bot pour vos communications durant la campagne de recrutement.

4. Critères de présélection des candidatures

Dernier élément important à définir avant de commencer concrètement à sourcer des candidatures : vos critères de présélection.

Dressez une liste des compétences et caractéristiques que vous recherchez chez un candidat : hard skills, soft skills, mad skills etc. Attention, veillez à ne pas y inclure de critères discriminatoires tels que définis par la loi.

Sourcing en recrutement : Gestion et suivi des candidatures

Une fois votre processus en place, vos annonces diffusées et vos candidatures reçues, il va falloir bien les gérer, les trier et les sélectionner en vue de l’étape suivante, à savoir les entretiens d’embauche.

Astuce sourcing : bien gérer votre planning

Une bonne gestion de votre sourcing en recrutement commence par une bonne gestion de votre emploi du temps, et de celui de tous les collaborateurs susceptibles de participer à votre campagne de sourcing et plus largement au processus de décision (collaborateurs RH, managers etc.).

Le sourcing de candidatures nécessite toute votre attention. C’est pourquoi, il vous faudra déterminer des périodes dans votre planning où vous vous consacrerez uniquement au sourcing, et à rien d’autre. Une bonne gestion du temps conduit souvent à une accélération du processus de recrutement !

L’astuce : utilisez un ATS : un allié de choix

Utiliser un logiciel ATS (Applicant Tracking System) pour gérer votre sourcing en recrutement peut vous faire gagner un temps précieux. Outre la diffusion de vos annonces sur tous les canaux de votre choix simultanément, un ATS vous permet aussi de présélectionner automatiquement les meilleurs profils, selon vos critères précédemment enregistrés, et grâce à des technologies de matching et de scoring.

Il existe de nombreux ATS sur le marché. Candidesk, par exemple, propose une automatisation avancée de vos sourcing en recrutement, ainsi que de nombreuses autres fonctionnalités.

Un sourcing en recrutement efficace demande des ressources importantes en termes de temps et de ressources humaines. Certaines entreprises choisissent ainsi d’externaliser le sourcing de leurs candidats afin de se concentrer sur les autres étapes de leur processus de recrutement.

Grâce à notre expertise en matière de sourcing et à notre utilisation des derniers outils les plus performants du marché, nous pouvons trouver, identifier et sélectionner pour vous les meilleurs talents. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.

 

Accès à l'ebook du sourcing

Avez-vous apprécié ce contenu ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 5

Your page rank:

Passez le mot à des collègues 👉