Le flex working est sans aucun doute l’une des grandes tendances RH des dernières années. Ce mode de travail qui allie présentiel et distanciel avec partage de bureaux est pratiqué par de nombreuses entreprises. Voici une liste des avantages et des inconvénients du flex working pour les employeurs.

Le flex working : qu’est-ce que c’est ?

Le flex working consiste à travailler selon des horaires flexibles dans un environnement de travail flexible. L’essor des technologies modernes de l’information et de la communication (TIC), telles qu’Internet, le cloud et les outils de travail collaboratif ont fait en sorte que le lieu et le poste sur lesquels vous travaillez n’ont plus tellement d’importance.

Le confinement des salariés causé par la pandémie Covid19 a quant à lui accéléré l’adoption de ce mode de travail par les entreprises.

Les avantages du flex working

Le flex working améliore la productivité

La quasi-totalité des organisations qui ont mis en place le flex working font état d’une augmentation (significative) de leur productivité. En donnant aux collaborateurs la possibilité de fixer leurs propres horaires de travail, l’organisation privilégie les résultats au présentéisme.

Le flex working permet de faire des économies sur les frais de bureau

Remplacer les lieux de travail permanents par des lieux flexibles peut permettre de réaliser des économies significatives sur les frais d’immobilier, de locaux et d’énergie. L’espace de travail est donc divisé en espaces dans lesquels les collaborateurs vont s’installer en fonction de leur activité : salle de réunion, salle isolée acoustiquement pour le passage d’appels confidentiels, open-space pour le travail individuel, etc.

Le flex working permet un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée

Le flex working permet aux collaborateurs d’avoir un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée grâce, entre autres, à une plus grande flexibilité des horaires et à une réduction du temps de déplacement.

Le flex working améliore le bien-être des employés et réduit l’absentéisme

La réduction des temps de déplacement, l’augmentation de la confiance et un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée se traduisent par des employés plus heureux et en meilleure santé, et donc par une diminution des jours de congé maladie. Le flex working rend également les employés plus loyaux, ce qui se traduit notamment par une productivité accrue et une réduction des coûts de recrutement.

Le flex working améliore de l’image de l’employeur

Le flex working est apprécié et recherché par les demandeurs d’emploi, en particulier par les jeunes milléniaux et la génération Z. Il amène également une plus grande fidélité de la part des collaborateurs, ce qui n’est pas un luxe en ces temps de “guerre des talents”.

L’impact RSE du flex working

Le flex working permet de réduire les déplacements domicile-travail et donc de réduire les émissions. La diminution des espaces de travail permet également la baisse d’utilisation d’énergie nécessaire au chauffage et à la climatisation

Bannière de consultation sourcing offerte

Les inconvénients du flex working et comment les éviter

La disponibilité des collaborateurs

Deux collaborateurs travaillant sur des fuseaux horaires différents peuvent avoir du mal à travailler en synergie. Assurez-vous qu’il existe des accords clairs sur les heures auxquelles une personne doit être joignable. Par ailleurs, votre employé devrait communiquer à l’avance la plage horaire pendant laquelle il travaillera.

Les difficultés de communication entre les collaborateurs en flex working

Comment allez-vous communiquer entre vous ? Il est très important que les collaborateurs d’une équipe restent en contact les uns avec les autres. Il existe aujourd’hui des outils de suivi de projet et de communication internes qui permettent aux utilisateurs de communiquer quel que soit leur lieu de travail.

Les possibles réticences des managers

Certains managers peuvent être réticents à mettre en place le flex working au sein de leurs équipes. En effet, bien qu’une charte de télétravail ait été rédigée, ce seront les managers qui la mettront en œuvre. Il est donc important de les impliquer. Prenez donc le temps de leur expliquer les motivations ayant amenées à la mise en place du flex working et les former au management à distance.

Le flex working ne convient pas à tout le monde

Certaines personnes ont besoin et apprécient la structure supplémentaire qu’apportent des heures de bureau et un lieu de travail fixes. Pour les collaborateurs les plus perfectionnistes, le flex working peut entraîner un mauvais équilibre entre vie professionnelle et vie privée, un stress supplémentaire, et même de la culpabilité. Il convient donc de proposer le flex working aux salariés plutôt que de le leur imposer.

Le manque de contact entre salariés en flex working

Ne laissez pas vos collaborateurs se perdre de vue ! Veillez à ce que vos employés ne perdent pas le contact avec leurs collègues. IL est possible d’y remédier en limitant le nombre de jours de télétravail ou encore en offrant un espace de travail agréable où vos employés prendront plaisir à se retrouver. Il est également conseillé d’organiser de petits événements en dehors des horaires de travail afin que vos collaborateurs restent en contact.

La dépersonnalisation des postes de travail

Fini les photos de famille et les dessins des enfants posés sur son bureau ! Dorénavant, la personnalisation de son espace de travail se fait en modifiant le fond d’écran de son ordinateur par exemple.

La mise en œuvre du flex working est délicate et comporte plusieurs étapes : de la conclusion d’accords individuels avec les employés à l’instauration d’une culture du flex working à l’échelle de l’organisation, en passant par l’intégration de ce concept dans la stratégie de gestion. Si les bénéfices du flex working sont indiscutables, il convient de prendre le temps de le mettre en place afin d’éviter de tomber dans ses travers.

 

Bannière téléchargement livre blanc 2022

Sébastien Canard
Écrit par : Sébastien Canard

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et après une expérience professionnelle à Londres, Sébastien Canard rejoint Keljob.com en 2000. Par la suite il prend la direction du pôle CRM. En 2008, Sébastien Canard prône le sourcing digital comme la solution indubitable aux difficultés des recruteurs à trouver des candidats qualifiés et co-fonde OpenSourcing, le premier cabinet de recrutement exclusivement tourné vers la chasse de candidats sur l’open-web (réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, méta-moteurs…). Expert du recrutement, Sébastien se passionne pour le digital en partageant et en formant ses collaborateurs aux nouveaux enjeux (Big Data, Inbound Recruiting, Social Sourcing etc…) mais également aux nouvelles techniques de sourcing digital.

Avez-vous apprécié ce contenu ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 4.5

Your page rank: