Le recrutement boomerang, cette nouvelle tendance venue des US

Encore peu pratiqué en France, le recrutement boomerang, qui consiste à recruter de nouveau un ex-salarié, prend de l’ampleur dans les pays anglophones. Une tendance à attribuer au changement de mentalité sur le marché du travail, puisqu’il est de plus en plus rare de passer toute sa carrière au sein d’une même entreprise. Zoom sur une pratique pas si étrange que ça qui présente de nombreux avantages.

Un sourcing rapide

Certains vont directement postuler chez vous, d’autres ressortiront de vos résultats de recherche parce que leur profil correspond forcément à ce que vous cherchez et qu’ils ont de l’expérience dans votre domaine. Les CV des salariés boomerang sont faciles à trouver et à analyser. Selon une enquête de Workforce Institute, seuls 40 % des employés envisageraient de revenir chez un ancien employeur, alors vous devrez peut-être faire des efforts pour le convaincre… Mais pas plus que pour un candidat classique ayant le choix entre plusieurs offres.

Une évaluation déjà faite

Vous connaissez déjà son savoir-faire et son savoir-être. Il vous suffit de ressortir son dossier et les résultats des éventuels tests passés au cours de son premier recrutement ou de sa présence chez vous. Depuis le temps, il a pu acquérir de nouvelles compétences chez ses autres employeurs, mais cela ne vous laisse qu’une petite portion de son parcours à évaluer, plutôt que de remonter jusqu’au lycée.

Une intégration facile

A part une mise à jour s’il y a lieu, nul besoin de lui réserver un onboarding fastidieux, de faire perdre du temps à un parrain, de présenter l’entreprise ou d’expliquer longuement vos processus au salarié boomerang. Il sait déjà le principal, il connait vos valeurs et votre politique générale, et il sera capable de s’intégrer à l’équipe sans anicroche. Ses anciens collègues devraient même être ravis de le revoir, ce qui renforcera la cohésion.

Une rétention contagieuse

S’il était parti pour voir si l’herbe était plus verte ailleurs et qu’il décide de revenir chez vous, il y a de grandes chances pour qu’il ait gagné en humilité, pour qu’il revoie ses exigences à la baisse et pour qu’il vous soit reconnaissant. Il pourra même partager son expérience avec d’autres, et si certains de vos collaborateurs sont mécontents de leur sort, il leur expliquera qu’ils sont bien mieux ici que chez vos concurrents.

Une pratique à adapter en fonction des raisons du départ

Si vous aviez licencié le salarié à cause de comportements inacceptables ou de fautes répétées, il y a peu de chances pour que la situation se soit améliorée pendant son absence. Mais peut-être avait-il démissionné parce qu’il ne s’entendait pas avec son manager, parti lui aussi depuis ? Ou peut-être ne voyait-il pas de possibilités d’évolution alors qu’elles lui sont désormais acquises grâce au développement de l’entreprise ? Peut-être avait-il tout simplement été licencié pour raisons économiques et avez-vous les moyens de le reprendre ? En bref, le tout est à étudier au cas par cas, et à réserver aux meilleurs performeurs, ceux dont vous savez qu’ils tireront votre entreprise vers le haut.

Le recrutement boomerang, cette nouvelle tendance venue des US
Notez cet article
Post by Delphine Barrel

Experte du Digital Sourcing, Delphine évolue depuis près de 10 ans dans la sphère RH. En 2008, elle rejoint OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur Internet (open-web , réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, métamoteurs…). Elle y développe ses connaissances et son expertise du recrutement digital en mettant en place la formation des nouveaux sourceurs de l’équipe mais également en évangélisant les recruteurs par le biais de ses articles publiés sur le blog des Sourcing-Addicts ! Passionnée par les nouveaux enjeux auxquels font face les entreprises et plus particulièrement les recruteurs : l’inbound recruiting, le Digital & Social Sourcing, etc… Delphine cherche à accompagner les recruteurs vers le succès de leurs recrutements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *