Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Le web 2.0 a flouté la frontière entre candidats et recruteurs, permettant à ces derniers d’effectuer des recherches complémentaires avant d’envisager de donner suite à la candidature. Quels sont les éléments utiles que vous pouvez découvrir sur les réseaux sociaux tels que : Facebook, Twitter, LinkedIn et autres ?

Et si vous commenciez à intégrer les réseaux sociaux dans votre processus de recrutement ?

Commencez par recouper les informations

C’est la première motivation des recruteurs qui utilisent les réseaux sociaux pour en savoir plus sur un candidat : ils veulent vérifier si les informations qui figurent dans le CV sont véridiques. Parce que certains mentent sur leur CV, mais ne pensent pas à le faire sur leur profil Facebook, Viadeo ou Twitter, vous pouvez facilement repérer les incohérences et soit décider de rejeter d’emblée la candidature, soit demander des éclaircissements.

 

Recherchez des traces d’activité

Un compte inactif depuis des mois semble indiquer que son propriétaire ne va pas au bout de ce qu’il entreprend. Le candidat participe-t-il à la communauté ? Répond-il présent lorsqu’on fait appel à lui ? Met-il régulièrement ses informations à jour ? Ou s’est-il lancé “pour voir” et a-t-il renoncé après avoir rempli 12 % de son profil ?

 

Recherchez des preuves de créativité et d’expertise

Tomber sur une participation pertinente à une discussion sur un domaine pointu est toujours rassurant. C’est une excellente façon d’évaluer le degré de maîtrise du sujet dont fait preuve le candidat. Et si vous recrutez pour un poste créatif, les réalisations postées sur les réseaux sociaux vous donneront des indices sur les compétences et le style auxquels vous attendre.

 

Ce qu’il ne faut pas chercher

Les principes anti-discriminations s’appliquent à la découverte d’informations sur Facebook ou autre. Pas question de rejeter une candidature parce que vos recherches vous auront révélé que des éléments de la vie privé du candidat (opinion politique, religion, orientation sexuelle, etc… ). Faites preuve de bon sens et, dans le doute, consultez les textes législatifs.

 

Toolbox recruteur

Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

Consultation de 20min offerte

Réservez une consultation gratuite avec un de nos consultant pour obtenir des conseils personnalisés sur votre sourcing digital.

sourcing recrutement

Merci !