Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

Le processus de recrutement d’une entreprise peut durer quelques jours comme plusieurs mois, en fonction du profil à recruter, mais aussi des ressources internes de l’organisation et de ses besoins. Les processus de recrutement sont-ils trop longs, ou trop fastidieux ? Selon les candidats, la réponse est souvent positive. Ils sont ainsi nombreux à déplorer les délais qui séparent un premier contact téléphonique et l’ultime entretien d’embauche.

Il est donc essentiel que les recruteurs s’adaptent aux nouveaux usages des candidats, tout en menant une réflexion permanente sur les actions qu’ils engagent. Découvrez nos 4 clés pour améliorer et accélérer votre processus de recrutement.

Aussi, la durée de vos recrutements influence non seulement les résultats de votre entreprise, mais aussi sa marque employeur et son attractivité pour vos futurs candidats. Voici 4 clés pour accélérer votre processus de recrutement sans faire l’impasse sur sa qualité et son efficacité.

 

Clé n° 1 : identifiez les freins de votre processus de recrutement actuel

Quel que soit le processus que vous souhaitez améliorer au sein de votre entreprise, vous devez commencer par une étape préliminaire essentielle : celle du bilan. Et le recrutement n’échappe pas à la règle !

Constat : les freins les plus communs chez les candidats

En effet, plusieurs raisons peuvent expliquer les difficultés que vous éprouvez à recruter rapidement. Ces raisons peuvent être liées au type de profil que vous recherchez, mais aussi à la façon dont vous sourcez vos profils, au manque d’attractivité de votre marque employeur, à des considérations pratiques comme la localisation géographique de votre entreprise…

Comment lever les freins au recrutement et accélérer le process ?

Pour accélérer votre processus de recrutement, vous devrez donc l’étudier sous toutes ses coutures afin d’identifier les freins que vous rencontrez actuellement. N’hésitez pas à schématiser ce processus, en déroulant ses différentes étapes et en estimant le temps que vous leur consacrez. Ce processus de recrutement vous paraît-il fluide ? Ses différentes étapes vous paraissent-elles nécessaires, utiles ou, au contraire, peu efficaces ? Les réponses à ces questions vous fourniront une bonne base pour améliorer votre processus et le rendre plus efficace.

Clé n° 2 : impliquez tous les acteurs concernés par le processus de recrutement

Une étude sur le recrutement des cadres, publiée par l’APEC en 2016, souligne les facteurs qui peuvent freiner le processus de recrutement. Parmi ces facteurs, certains sont directement liés au marché de l’emploi, tandis que d’autres sont intimement liés au processus lui-même. Or, le manque de disponibilité des managers caracole en tête du classement de ces facteurs ! Pourtant, les managers représentent des acteurs clés pour améliorer votre processus de recrutement : ils disposent à la fois d’une expérience de terrain et d’une vision stratégique. Il est donc indispensable de les inclure dans le processus de recrutement, de la définition du profil idéal à la prise de décision finale.

 

Clé n° 3 : adoptez une communication multicanale tout au long de votre processus de recrutement

Dans une infographie publiée par le cabinet Robert Half en 2018 (« Que pensent les candidats des processus de recrutement longs ? »), 43 % des candidats interrogés se disaient frustrés par la lenteur des retours lors des recrutements. Ils étaient par ailleurs 31 % à juger que la communication des entreprises, à chaque étape du recrutement, était mauvaise.

Le rapport de force qui unit les recruteurs et les candidats s’est progressivement transformé au cours des dernières années. Cette transformation touche aussi les processus de recrutement : de plus en plus digitalisés, ces derniers doivent également permettre d’embaucher les meilleurs profils en un minimum de temps. Or, vous n’y parviendrez qu’en adoptant une approche centrée sur le candidat, ses nouvelles attentes et son rythme.

 

Communiquez via les canaux utilisés par vos candidats

Or, cette perception négative des processus de recrutement par les candidats peut coûter cher à votre entreprise. Selon la même étude, 34 % des candidats retireraient leur candidature lorsque le processus est trop long : et vous, combien de talents avez-vous déjà perdus en raison d’un délai de réponse trop important ? Pour éviter les conséquences d’un processus de recrutement trop long, adoptez une communication multicanale à chaque étape. Qui a dit qu’un recrutement devait se résumer à une conversation téléphonique et un entretien d’embauche ?

 

Inspirez-vous de vos candidats pour accélérer votre processus de recrutement

Bien souvent, le processus de recrutement d’une entreprise fait l’objet d’un travail en équipe restreinte. Seuls les recruteurs et les collaborateurs des ressources humaines s’interrogent sur les différentes étapes de ce processus.

Pourtant, vous gagnerez à vous inspirer de vos candidats, ainsi que des salariés embauchés récemment, pour améliorer la qualité de vos recrutements.

La méthode est simple : contentez-vous de les interroger sur leur perception du processus de recrutement. À la façon d’un service après-vente, traitez vos collaborateurs comme vous traiteriez vos clients, et proposez-leur un véritable questionnaire de satisfaction. Leurs remarques et leurs propositions pourraient bien vous aider à optimiser durablement votre processus de recrutement.

 

Le processus de recrutement intègre maintenant les réseaux sociaux

Désormais, les réseaux sociaux, les chatbots ou encore les CVthèques vous permettent de communiquer en temps réel avec vos candidats, de façon plus informelle, mais aussi plus efficace. N’hésitez pas à exploiter ces outils 3.0 pour maintenir le lien avec les profils qui vous intéressent, et accélérer votre processus de recrutement.

 

 

Clé n° 4 : formalisez les circuits de décision et de validation de recrutement

« Laisse-moi le temps d’y réfléchir, je reviendrai vers toi plus tard » : combien de processus de recrutement cette simple phrase a-t-elle contribué à ralentir ? Lorsque vous cherchez à recruter un candidat, il est rare que vous soyez le seul maître à bord : vos décisions doivent faire l’objet d’une, voire de plusieurs validations successives par les managers, mais aussi par la direction de votre organisation. Or, si l’intervention de vos collaborateurs peut vous aider à affiner la sélection des candidats ou le choix de votre prochaine recrue, elle peut également freiner l’ensemble du processus si elle n’est pas strictement encadrée.

 

Formaliser son processus de recrutement

C’est pourquoi vous gagnerez à formaliser chacune des étapes de votre processus de recrutement. Identifiez les étapes qui nécessitent l’intervention d’un manager ou d’un membre de la direction, et convenez, avec les acteurs concernés, d’un délai maximum pour chaque prise de décision.

 

Adaptez vos processus de recrutement à vos candidats

À l’heure de LinkedIn et des sites d’offres d’emploi, vos candidats ont développé de nouvelles attentes et de nouveaux usages. Ils n’hésiteront pas à vous reprocher des délais trop longs entre chaque étape du recrutement, voire à se tourner vers la concurrence si vous ne maintenez pas un contact continu avec eux.

Vous devez donc vous adapter à ces transformations du recrutement pour améliorer et accélérer votre processus. Pensez à formaliser chacune de ses étapes, et attachez-vous à identifier les sources de gaspillage : à quel(s) moment(s) perdez-vous le plus de temps lors de vos recrutements ?

Ensuite, vous pourrez optimiser l’ensemble du processus, en le remaniant ou en le complétant avec un logiciel de gestion des candidatures, par exemple.

 

Clé n°5 : Menez une réflexion permanente sur votre processus de recrutement

Pour réduire les délais de vos recrutements et améliorer l’ensemble de votre processus, vous devez exploiter toutes les données dont vous disposez. En effet, l’optimisation de votre processus de recrutement doit avant tout reposer sur l’analyse, fine et poussée, de chaque étape du processus. Or, pour y parvenir, vous devez vous attacher à mesurer les performances de vos actions de recrutement, mais aussi à les remettre sans cesse en question.

 

Questionnez sans cesse votre processus de recrutement

De nombreuses entreprises éprouvent des difficultés à recruter. Selon une étude DARES sur les difficultés pouvant aller jusqu’à l’échec du recrutement, publiée en 2006, 20 % à 30 % des établissements ayant réussi à recruter estiment tout de même que cette embauche a présenté des difficultés.

Or, les causes des difficultés liées au recrutement peuvent être variées. Lorsque la plupart des recruteurs interrogés évoquent une pénurie de main d’œuvre, 18 % à 27 % d’entre eux invoquent la mauvaise image de leur secteur d’activité. Et vous, pour quelles raisons vos recrutements sont-ils trop longs ou peu efficaces ?

Pour optimiser votre processus de recrutement, vous devez sans cesse le remettre en question. Le principal frein rencontré par les recruteurs réside, trop souvent, dans leur incapacité à questionner des processus établis depuis longtemps.

 

Évaluez les performances de votre processus de recrutement

La remise en question et l’analyse de votre processus de recrutement ne doivent pas simplement reposer sur vos impressions, ou sur les remarques de vos collaborateurs. Vous devez mobiliser des données pertinentes, et fiables, pour identifier des freins potentiels, mais aussi des axes d’amélioration.

Attachez-vous à mesurer le ROI de vos campagnes de recrutement précédentes pour l’optimiser. Quelles campagnes ont été les plus rentables ou, au contraire, les moins efficaces ? Qu’est-ce qui distinguent ces campagnes ? Quelles sont les bonnes pratiques à adopter, et quelles sont les mauvaises habitudes qui vous font perdre du temps ?

 

Conclusion

Vous l’aurez compris, accélérer ou améliorer un processus de recrutement repose avant tout sur son analyse. En vous posant les bonnes questions en amont, vous serez en mesure de recruter plus efficacement, mais aussi plus rapidement.

S’il ne fallait retenir qu’un chiffre des études mentionnées dans cet article, ce serait le suivant : 37 % des candidats considèrent que les délais de décision ne sont plus raisonnables après 15 jours. Et vous, à combien de jours estimez-vous la durée actuelle de vos recrutements ?

 

Le meilleur moyen d’accélérer votre processus de recrutement, c’est aussi de définir vos KPIS. OpenSourcing a sorti un livre blanc pour vous aider à définir vos KPI pour le recrutement :

Ebook KPI recrutement

Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

Consultation de 20min offerte

Réservez une consultation gratuite avec un de nos consultant pour obtenir des conseils personnalisés sur votre sourcing digital.

Merci !