Comment Amazon Recrute en Volume pour ses Entrepots

Avec 7 500 offres d’emploi diffusées ce seul automne, Amazon est l’un des plus gros recruteurs en volume en France ; et cela tout en assurant un service irréprochable. Comment le géant du shopping en ligne procède-t-il pour recruter des collaborateurs sérieux et efficaces à une telle échelle ? Voici quelques pistes.

Des Besoins en Recrutement Titanesques

Pour comprendre comment Amazon fonctionne, il faut d’abord visualiser l’impressionnante envergure de l’entreprise.

Amazon est une entreprise multinationale présente sur tous les continents du globe. Son capital s’élève à 469,61 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires de 129,073 milliards de dollars. Si Amazon était un pays son PIB se situerait entre celui de la Pologne et de la Belgique, au 25e rang mondial.

En termes d’emploi, Amazon a récemment dépassé l’époustouflante barre des 500 000 employés sur l’ensemble de ses 185 sites, soit 250 000 de plus qu’à la même période l’an dernier.

En France, Amazon dispose de 5 entrepôts et d’un centre de recherche et emploie constamment 6 500 personnes dont 400 dans ses bureaux de Clichy (le reste allant presque exclusivement dans la logistique). 7 500 contrats additionnels sont signés pour les fêtes :

  • 2 900 à Douai, dans le Nord,
  • 2 800 à Saran, près d’Orléans,
  • 900 à Montélimar,
  • 400 à Sevrey, dans la Saône-et-Loire,
  • 500 à Boves, dans la somme,
  • plus d’un millier sur l’ensemble de ses agences de livraison et de ses centres de tri.

L’entreprise se démarque aussi par son turnover élevé puisqu’un employé moyen ne reste que 9 mois au sein de l’entreprise.

Amazon est le champion de la transition numérique. L’entreprise a su construire des actifs uniques (IT, process, hardware) qui en font l’un des géants industriels du XXIe siècle. Amazon est devenu un cas d’école à analyser pour les responsables des ressources humaines s’intéressant à la transition numérique du recrutement.

Les Challenges du Recrutement en Volume pour Amazon

Voici un aperçu des challenges que rencontre Amazon. Si vous désirez avoir une vision plus détaillée de la situation, vous pouvez consulter notre article sur le recrutement en volume dans la logistique.

En 2017, Amazon a recruté 250 000 personnes. Le premier problème que l’on rencontre dans le cadre d’un tel recrutement de volume est au sein même de la direction des ressources humaines. Amazon a dû s’organiser à grande échelle.

Il faut aussi pouvoir assembler assez de candidatures intéressantes. Comptez 5 candidats par emploi, soit 37 500 candidats pour l’hiver 2017 en France (voir notre calculateur d’entonnoir de recrutement pour comprendre ce phénomène plus en détail).

Ensuite, il faut faire passer des entretiens, former puis tester les personnes recrutées. Enfin il faut pouvoir assurer un feedback et mettre à jour sa CVthèque.

Comment Fait Amazon pour Recruter Tout Ce Monde avec une Marge d’Erreur Quasi-Nulle ?

L’actif Imbattable : La Marque Employeur

Amazon est si gros que sa simple notoriété attire un flux constant de candidats, eux-mêmes étant probablement clients réguliers du géant de la distribution. Enfin le côté sexy des GAFA, nouvelles stars de l’économie, n’est pas à négliger.

Les postulants savent aussi qu’un emploi en intérim dans l’un de ses entrepôts peut se conclure par l’obtention d’un CDI : un emploi saisonnier sur cinq se transforme en emploi longue durée à l’issue de la période des fêtes de fin d’année.

Le Sourcing et les Cabinets

Amazon est un gros client et les job boards ainsi que les agences intérims le savent. Qui dit recrutement en volume dit plus gros volume d’affaire pour les agences intérims et les job boards, qui fourniront donc un service exemplaire au géant de la livraison.

Les agences de recrutement effectuent aussi les entretiens préliminaires de sorte à ce qu’Amazon n’ait qu’à effectuer une rapide formation de ses employés.

Les Outils De Recrutement Utilisés Par Amazon

Amazon dispose de sa propre plateforme de recrutement en ligne. Peu importe le poste recherché ou sa localisation sur la planète, il est possible d’y postuler à partir d’amazon.jobs.

Pour gérer son flux de candidats volumineux, Amazon utilise iCIMS, un ATS (Applicant Tracking System) populaire aux États-Unis. Ce système permet à la firme de Jeff Bezos de sélectionner les postulants en les qualifiant automatiquement selon leurs compétences. Si les données correspondent au profil recherché, l’ATS envoie alors un formulaire aux postulants, ce qui se substitue aux entretiens préliminaires. iCIMS permet aussi de proposer de nouvelles missions aux anciens employés temporaires.

L’ATS d’Amazon leur permet de sélectionner plusieurs dizaines de milliers candidat sans un seul appel téléphonique ni aucun entretien. Si des postes clefs méritent, eux, un ou plusieurs entretiens par la suite, iCIMS permet à Amazon de recruter pour sa logistique sans nécessiter la mise en place d’un rendez-vous avec les ressources humaines.

Après le Recrutement

La force du recrutement d’Amazon ne s’arrête pas à l’embauche. Une fois opérationnelles, les nouvelles recrues des entrepôts d’Amazon se voient proposer un Contrat à Durée Déterminée dans 20 % des cas. Ces emplois sont à pourvoir dans l’immédiat et sont proposés dans l’enceinte même des entrepôts.

Si certains refusent l’emploi permanent ou si d’autres n’y sont pas appelés, leur CV n’en est pas moins conservé dans la base de données de l’ATS iCIMS pour les prochains besoins d’Amazon.

 

Comment Amazon Recrute en Volume pour ses Entrepots
Notez cet article
Post by Sébastien Canard

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et après une expérience professionnelle à Londres, Sébastien Canard rejoint Keljob.com en 2000. Il participe au lancement commercial du méta-moteur. Par la suite il développe et prend la direction du pôle CRM. En 2008, Sébastien Canard prône le Digital et Social Sourcing comme la solution indubitable aux difficultés des recruteurs à trouver des candidats qualifiés et co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur l'open-web (réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, méta-moteurs…). Expert du recrutement digital et techno-addict, Sébastien Canard cultive sa passion du digital en partageant et en formant ses collaborateurs aux nouveaux enjeux (Big Data, Inbound Recruiting, Social Sourcing etc…) mais également aux nouvelles techniques de sourcing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *