Des collègues seraient intéressé(e)s ?

Publié initialement le 04/10/2018, mis à jour le 23/03/2020.

Si certains secteurs d’activité sont, en quelque sorte, victimes de leur succès en attirant de nombreux candidats, d’autres postes peuvent se révéler difficiles à pourvoir.

Et il s’agit là d’une problématique cruciale pour les recruteurs : en cas de besoin, comment recruter efficacement des profils pénuriques ?

Découvrez 4 façons d’attirer des profils rares au sein de votre entreprise.

Comment recruter des profils pénuriques ?

Identifiez la (ou les) source(s) de pénurie dans votre secteur d’activité

Avant même de faire le point sur vos méthodes de recrutement ou de management, commencez donc par identifier l’origine du problème. Quel que soit le type de candidat que vous recherchiez, posez-vous la question suivante : pourquoi ce profil est-il pénurique, dans mon secteur d’activité et à ce moment précis ?

La réponse vous permettra d’identifier les leviers d’action dont vous disposez pour attirer des talents au sein de votre organisation.

D’une façon générale, deux facteurs peuvent expliquer une pénurie de candidats pour un poste donné. Une étude sur les offres d’emploi difficiles à satisfaire, publiée par Pôle emploi en avril 2016, les met tous deux en lumière.

Ainsi, lorsqu’elles étaient interrogées sur leurs difficultés à recruter, plus de 9 entreprises sur 10 soulignaient l’inadéquation des candidatures et des postes à pourvoir. Par ailleurs, près de 75 % d’entre elles pointaient également du doigt des conditions de travail difficiles, voire pénibles.

Dans le premier cas de figure, vous devrez optimiser vos méthodes de recrutement pour vous assurer de sélectionner les bons profils dès les premières étapes du processus. Dans le second cas de figure, en revanche, vous devrez accorder une attention toute particulière à votre marque employeur et rendre votre processus de recrutement plus attractif.

 

Adaptez-vous aux futures générations d’employés

Si la génération X s’est déjà imposée sur le marché du travail depuis quelques années, la génération Y est désormais en train de bouleverser ses codes. Génération de la transformation digitale, des réseaux sociaux et des objets connectés, elle fait également évoluer les méthodes de travail et de management des entreprises, qui doivent s’adapter à ces changements.

Et c’est en faisant des compromis que vous attirerez des profils pénuriques, mais pas seulement. Pour recruter les futurs talents de votre secteur d’activité, vous devez accepter de les laisser s’exprimer au sein de votre entreprise.

Adaptez-vous aux nouvelles attentes et aspirations des employés, qui recherchent plus de flexibilité (85 %), souhaitent travailler plus souvent chez eux (72 %) ou encore avoir accès à des espaces de convivialité au sein de l’entreprise (65 %).

Enfin, faites également évoluer vos méthodes de management : selon l’étude Ipsos/Revolution@Work sur les nouvelles tendances du travail (2016), 62 % des salariés français citent un mode de management moins vertical comme un facteur d’efficacité.

 

Diversifiez vos méthodes de recrutement

Si les méthodes de travail de vos candidats évoluent petit à petit, leurs méthodes de recherche d’emploi aussi. Vous devez donc les traiter comme des clients, en adoptant une démarche purement marketing : où vos profils pénuriques se trouvent-ils ? Vous devez aller là où vos candidats se trouvent, plutôt que les « attendre » passivement sur vos canaux de recrutement actuels.

Pour sélectionner des sources de recrutement efficaces, vous devez d’abord « localiser » vos candidats idéaux. Passez l’ensemble de vos canaux en revue, depuis les outils les plus traditionnels (Pôle Emploi, petites annonces) aux méthodes digitales (réseaux sociaux, forums).

Par ailleurs, n’oubliez pas d’intégrer votre réseau à votre recherche de candidats rares. Vous pourrez notamment créer un système de cooptation au sein de votre entreprise, qui permettra à vos collaborateurs de recommander une connaissance en cas de poste à pourvoir.

 

Rendez votre marque employeur attractive

Lorsque vous souhaitez trouver et recruter des profils pénuriques, il est nécessaire d’inverser un principe fondamental du recrutement : il ne s’agit pas, pour le candidat, de vous convaincre de ses qualités, mais plutôt à votre entreprise de le séduire.

C’est pourquoi vous devez miser sur une marque employeur attractive, qui saura attirer des profils pénuriques à long terme. En construisant une véritable culture d’entreprise, par le biais de valeurs et d’engagements partagés par l’ensemble de vos collaborateurs et de la hiérarchie, vous entretiendrez l’intérêt de candidats potentiels, et notamment des profils les plus difficiles à recruter.

En un mot : sortez du lot. Que vous vous démarquiez de la concurrence par des seuils de rémunération plus élevés, un cadre de travail plus agréable ou bien des engagements sociaux en faveur de vos employés, vous devez absolument vous faire remarquer par vos futurs talents potentiels.

Enfin, c’est en anticipant vos besoins, mais aussi en utilisant des outils de recrutement adaptés que vous attirerez les talents au sein de votre entreprise. Vous souhaitez recruter un profil rare sur le marché de l’emploi ? N’hésitez pas à vous faire accompagner par un cabinet de recrutement pour optimiser vos processus d’embauche.

 

Comment attirer des candidat convoités vers votre entreprise ? Quelques exemples.

Informatique, restauration, commercial,… Dans certains secteurs d’activité, un bon profil s’avère parfois être une perle rare.

Confronté à l’embarras du choix, que peut bien rechercher un candidat aussi convoité ? De bonnes conditions de travail et de rémunération bien sûr, mais aussi une entreprise innovante et dynamique jusque dans ses méthodes de recrutement.

À la recherche des candidats dans les trains

C’est le cas par exemple de Cap Gemini qui, en 2008, avait su faire preuve d’originalité en lançant une campagne de recrutement dans les wagons première classe de TGV reliant Paris à sept grandes villes de province.

Le but : aller chercher les profils « haut de gamme » où ils se trouvent, plutôt que d’attendre qu’ils postulent à des emplois où il est parfois difficile de tomber sur de bonnes candidatures. Dans le cas de Cap Gemini, il s’agissait de postes de cadres en informatique : ingénieur, chef de projet, architecte système, etc.

Cette campagne pour le moins innovante avait suscité le buzz à l’époque et permis au service RH du groupe de collecter 20 % de CV en plus par rapport à une semaine normale.

Des jeunes talents détectés à l’école… 

Autre exemple avec le groupe japonais Konica Minolta, qui a plus récemment fait parler de lui en s’associant au concours étudiant « Les Négociales ».

Chaque année depuis 1989, cette manifestation nationale met en lumière de jeunes participants réalisant des sketchs de mise en situation en négociation commerciale.

En tant que partenaire attentif, Konica Minolta peut ainsi repérer les talents de demain avant même l’obtention de leur diplôme, de manière à nouer rapidement contact avec eux et en espérant qu’ils intègrent l’équipe de commerciaux du groupe dès la fin de leurs études.

… et par le biais d’un concours

Autre secteur d’activité mais toujours cette même envie d’innover pour mieux séduire : la marque de biscuits Michel & Augustin, acquisition récente de la famille Pinault, a décidé de surfer sur la vague du succès des émissions culinaires à la télévision en proposant aux candidats un concours de pâtisserie.

Le vainqueur décroche une année de formation financée par l’entreprise, l’inscription au CAP Pâtisserie et a bien évidemment de grandes chances d’être recruté à l’issue de son diplôme. Ce concours fait donc office de test de compétences d’un nouveau genre, où se mêlent aspect ludique et compétition.

Dans un secteur professionnel comme la restauration où il n’est pas toujours facile de trouver des candidats aptes et motivés, nul doute que cette initiative a le mérite de rompre la monotonie des campagnes de recrutement classiques.

Michel & Augustin s’est aussi illustré avec cette campagne de recrutement directement dans le métro parisien :

 

Réactivité et originalité

C’est d’ailleurs tout l’enjeu à relever pour les professionnels des ressources humaines aujourd’hui : attirer l’attention de jeunes profils en pénurie, de plus en plus individualistes, impatients et courtisés. Il importe de savoir s’adapter, en se montrant à la fois réactifs sur la toile (campagne de recrutement diffusé sur les réseaux sociaux) et si possible originaux dans la démarche.

C’est à ce prix que les perles rares se laisseront séduire.

 

 

Accès à l'ebook du sourcing

Notre livre blanc sur le sourcing, technique permettant de recruter des profil pénuriques.

Des collègues seraient intéressé(e)s ?