Des collègues seraient intéressé(e)s ?

Avec l’avènement incessant de nouveaux outils numériques et un marché du travail toujours en pleine ébullition, les entreprises rivalisent d’ingéniosité quant à leurs méthodes de recrutement.

Voici 5 nouvelles méthodes de recrutement inspirées des campagnes les plus originales et innovantes, à tester rapidement pour votre entreprise.

1. L’offre d’emploi cachée et/ou codée

Utilisée au départ dans le cadre de campagnes de recrutement innovantes et originales, l’offre d’emploi codée tend à être de plus en plus utilisée, notamment parce qu’elle présente certains avantages.

En effet, elle permet en quelque sorte de faire d’une pierre deux coups.

D’une part, en attirant d’entrée de jeu les candidats les plus talentueux et les plus « malins », et d’autre part, en mettant en valeur votre marque employeur par une campagne originale et un buzz positif.

Exemples d’offres d’emploi cachées et/ou codées :

Décathlon a récemment placé une offre d’emploi dissimulée dans le code source de son site web afin de recruter un développeur.

La marque sportive a parié à juste titre sur le fait que les développeurs, de nature curieuse, aiment aller voir fréquemment les codes sources des pages web qu’ils visitent, y compris à titre personnel.

L’agence de pub Lost Boys avec sa campagne de 2015 « Guess the ad, get the job » a recruté des stagiaires en codant l’adresse email de contact sous forme de rébus émojis.

2. Tenir compte des mad skills

Vous connaissez très certainement les soft skills, mais avez-vous déjà entendu parler des mad skills ?

Tout droit issue de la Silicon Valley, cette nouvelle tendance fait son arrivée dans les processus de recrutement français.

Les mad skills sont des compétences hors du commun acquises par le candidat via la pratique de sports et loisirs originaux et/ou insolites. Étant donné leur caractère singulier, les mad skills peuvent apporter une réelle valeur ajoutée à l’entreprise.

Loin de remplacer les soft skills (compétences humaines), et encore moins les hard skills (compétences techniques), les mad skills peuvent en revanche être un complément de choix.

Exemples d’activités pouvant apporter des compétences complémentaires (mad skills) aux candidats :

  • Avoir un poste à responsabilité au sein d’une association caritative ;
  • Participer à des débats d’éloquence ;
  • Pratiquer un sport d’équipe ;
  • Pratiquer une activité artistique ;

 

3. Le hackathon

Destiné au départ au recrutement de développeurs, le hackathon, dérivé du terme marathon, consiste à pirater un code ou un programme informatique le plus rapidement et le plus efficacement possible.

Le concept est désormais repris et utilisé pour recruter d’autres profils métiers. C’est notamment ce qu’a fait la Marine Nationale récemment, en collaboration avec l’école 42, Thales et Matrice.

Le hackathon est une méthode de recrutement qui présente les avantages suivants :

  • Les candidats sont mis en concurrence, ce qui les pousse à donner, dès le départ, le meilleur d’eux-mêmes ;
  • Les candidats qui se présentent à ce type d’événement font déjà partie des meilleurs talents, ce qui facilite voire supprime une éventuelle présélection de candidatures.

4. Le serious game

Le serious game consiste à créer un événement ludique (game) vous permettant de recruter les meilleurs talents pour votre entreprise (serious). Un objectif « sérieux », atteint par un moyen « ludique ». Les escape games sont d’excellents exemples de serious game, mais il en existe bien d’autres.

Les serious games impliquent le plus souvent une mise en situation des candidats, afin de les confronter à leurs futures environnements et situations de travail et d’observer leurs réaction et les compétences qu’ils utilisent.

Déjà très utilisé dans les formations, les séminaires ou le marketing, le serious game s’étend désormais aussi au recrutement.

Très attrayant pour le candidat, ce type de jeu permet aussi au recruteur de voir le candidat évoluer dans un environnement où il est moins stressé, plus naturel donc plus performant.

5. L’entretien vidéo différé

Assez peu utilisé auparavant, l’entretien vidéo en différé s’est largement démocratisé avec les récentes nouvelles contraintes sanitaires.

Le principe est simple : Vous envoyez au candidat une liste de questions en vidéo, et ce dernier doit, dans un temps limité, envoyer ses réponses sous ce même format.

En plus des avantages évidents (gain de temps, effet positif sur la marque employeur, réactivité etc.), cela vous permet aussi d’observer le langage corporel du candidat, sans que ce dernier ne soit biaisé par le stress d’un entretien physique classique.

Vidéo différée : quels outils utiliser ?

Il existe plusieurs outils pour créer des entretiens vidéo différés. Les trois outils en ligne les plus connus et utilisés sont :

 

Créer des campagnes de recrutement innovantes qui utilisent les outils et méthodes les plus récentes permet à la fois de dénicher les meilleurs talents et de donner à sa marque employeur un coup de boost sur le thème de la modernité et de l’originalité.

Il ne vous reste plus qu’à tester celle qui est le plus en adéquation avec votre activité et les valeurs de votre entreprise.

 

Guide du recruteur post COVID

Ce contenu vous a t-il été utile ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 5
Des collègues seraient intéressé(e)s ?