Des collègues seraient intéressé(e)s ?

Sur un marché du travail où il est de plus en plus compliqué de trouver le candidat idéal, comment se démarquer et mettre en place une campagne de recrutement efficace ?

De la fiche de poste à l’intégration effective du candidat recruté, voici les 7 étapes indispensables pour recruter efficacement.

 

1. La fiche de poste

Cette première étape est également la plus incontournable.

Il est primordial que vous commenciez par faire un point précis de vos besoins concernant le poste à pourvoir. Si ce poste existe déjà, et que vous avez déjà fait une fiche de poste, reprenez-là et faites-en une révision complète.

Si la fiche de poste existante a déjà quelques années, le poste a évolué depuis.

Elle devra donc être mise à jour de la manière la plus exhaustive possible.

Sinon, il vous faudra alors créer une nouvelle fiche de poste, qui vous servira ensuite, entre autres, à la rédaction de vos annonces d’offre d’emploi.

Outre les informations évidentes telles que l’intitulé du poste ou le temps de travail, n’oubliez pas également d’y intégrer les tâches liées au poste mais aussi ses avantages, les softs skills ainsi que d’autres informations importantes comme l’expérience requise, les compétences, la formation etc.

 

2. L’annonce d’offre d’emploi

Selon une enquête menée par RegionsJob en 2019, 54% des candidats disent passer plus de temps et être plus enclins à postuler sur une offre d’emploi augmentée.

Véritable vitrine pour votre entreprise, l’annonce d’offre d’emploi doit être soigneusement préparée et optimisée pour attirer des candidatures ciblées.

Du ciblage des bons mots-clés à la mise en valeur de votre marque employeur, rien ne doit être laissé au hasard.

Plus qu’un simple descriptif de poste et de profil, les annonces d’offres d’emploi permettent désormais, au même titre que votre stratégie marketing, vos produits ou vos services, de vous démarquer de la concurrence afin d’attirer les meilleurs talents.

 

3. La diffusion de votre offre d’emploi

Commencez par déterminer quels canaux seront les plus pertinents pour la diffusion de votre offre d’emploi.

L’objectif ici n’est pas forcément d’avoir le plus de visibilité possible, mais d’attirer les profils les plus pertinents possible. Souvent, et à juste titre, les entreprises commencent par utiliser la cooptation, car cette dernière permet un gain de temps considérable en cas de succès, et n’engendre pas une perte importante en cas d’échec.

Enfin, avant de diffuser votre annonce sur des supports externes (réseaux sociaux, jobboards etc.), faites d’abord des recherches pour déterminer quels sites sont les plus fréquentés par vos candidats potentiels.

 

4. Sourcing et présélection des candidats

La présélection de candidats et le sourcing vont de pair.

Pour un sourcing donc une présélection efficace, commencez par hiérarchiser vos critères de recrutement. Par exemple, est-il plus important que votre candidat ait 5 ans d’expérience sur un poste similaire ou qu’il possède le diplôme que vous avez défini sur la fiche de poste ?

Quelle place prennent les softs skills dans vos critères de recrutement ? Etc.

Un logiciel ATS, qui possède des fonctionnalités précieuses telles que le matching et le scoring, la gestion de plusieurs canaux de sourcing etc., est également idéal pour gérer la phase de sourcing et de présélection des candidats.

 

5. Les entretiens d’embauche

Les entretiens d’embauche sont cruciaux pour pouvoir choisir qui deviendra votre nouveau collaborateur.

C’est pourquoi il est important d’en définir précisément les modalités au préalable. Opterez-vous pour des entretiens collectifs ? Individuels ? Les deux ? Utiliserez-vous des outils tels que les tests de compétence, les jeux de rôle etc. ?

Ces détails sont à définir en fonction de vos besoins, et des informations que vous avez besoin de connaître sur vos candidats. Outre leurs compétences techniques, il est également important de vous assurer qu’ils s’intègreront facilement à leur nouvel environnement de travail.

 

6. Choix du candidat et formalités administratives

Une fois que vous aurez trouvé la perle rare, il sera temps de préparer son arrivée dans l’entreprise.

Si l’embauche n’est pas possible tout de suite pour diverses raisons, vous pouvez opter pour une promesse d’embauche qui vous garantira que votre nouveau salarié viendra bien travailler dans votre entreprise le moment venu.

Enfin, outre les formalités administratives évidentes (contrat de travail, DPAE etc.), pensez également à tout document qui pourrait faciliter l’intégration du nouvel arrivant, comme par exemple un livret d’accueil complet lui permettant d’être intégré et opérationnel rapidement.

 

7. L’intégration du nouvel arrivant

Dernière étape d’un processus de recrutement efficace, l’intégration du nouveau salarié.

Une fois sélectionné, il faut lui donner envie de rester dans l’entreprise. Cette étape d’onboarding, lorsqu’elle est bien menée, permet de fidéliser vos nouveaux collaborateurs tout en valorisant votre marque employeur.

En effet, n’oubliez pas que vos collaborateurs sont eux aussi porteurs de l’image de votre entreprise à l’extérieur.

Ces 7 étapes principales mais cruciales vous permettront de mettre en place des campagnes de recrutement efficaces. Elles seront, bien sûr, à personnaliser et optimiser en fonction de vos besoins précis.

Un dernier conseil, sur un marché du travail de plus en plus tendu, n’hésitez pas à faire preuve d’innovation et d’originalité pour vous démarquer de vos concurrents, avec par exemple la création d’événements pour votre recrutement ou pour l’intégration des nouveaux collaborateurs.

tendances de recrutement 2020

Ce contenu vous a t-il été utile ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 4
Des collègues seraient intéressé(e)s ?