Comment attirer les jeunes diplômés dans une TPE ?

Une étude de 2017 révèle qu’un tiers des jeunes diplômés de 2015-2016 préfère travailler dans de grandes entreprises, contre seulement 9 % dans des petites structures.

Pourtant, les TPE ont elles aussi besoin de sang neuf pour développer leur activité. Face aux avantages proposés par les grandes sociétés (congés, primes, comité d’entreprise, mobilité interne, cantine, salle de sport, etc.), comment ces petites structures peuvent-elles rivaliser ? Comment attirer les jeunes diplômés dans une TPE ?

1 – La flexibilité

Pour attirer les jeunes diplômés dans une très petite entreprise, il faut mettre en avant tous les avantages de travailler dans une telle structure. Le premier atout est la flexibilité. En effet, contrairement aux grandes entreprises qui ont des process lourds, des niveaux hiérarchiques multiples et de nombreux services, une TPE est à taille humaine.

De facto, une petite structure peut se montrer bien plus flexible et agile qu’un mastodonte de plusieurs centaines voire milliers d’employés. Pour un jeune diplômé en quête de découverte et de liberté, ce point est un argument de poids.

2 – La polyvalence

Ensuite, une TPE comporte peu d’employés, mais potentiellement une grande variété de tâches. Cela signifie que la plupart des collaborateurs doivent se montrer polyvalents pour assumer plusieurs fonctions. Par exemple, la personne en charge de l’administratif gèrera aussi bien le standard téléphonique que la paperasse et les ressources humaines.

Un fonctionnement de ce type est l’occasion rêvée pour un jeune diplômé de développer ses compétences à vitesse grand V dans plusieurs domaines.

3 – Les responsabilités

Dans la lignée du point précédent, cette grande polyvalence vient aussi avec son lot de responsabilités. En effet, dans une toute petite équipe chaque membre doit se responsabiliser et se montrer aussi autonome que possible.

Même si une personne (souvent le directeur) tient le rôle de manager, elle assume également des tâches opérationnelles. Elle a donc moins de temps à accorder à l’encadrement. Dans un tel environnement, un jeune diplômé peut donc progresser rapidement en acquérant ses propres responsabilités.

4 – La proximité

Par ailleurs, une TPE étant une structure à taille humaine, elle garantit une réelle proximité entre les employés. Elle favorise aussi la création d’un fort sentiment d’appartenance.

Cette proximité facilite ainsi la communication et la collaboration. Une réelle solidarité a même tendance à émerger. Elle permet également à chaque employé de proposer des idées plus facilement et de participer activement pour atteindre l’objectif commun. La contribution de chacun est essentielle au succès du groupe ! Pour un jeune diplômé cherchant utilité et sens au travail, cet avantage n’est pas négligeable.

5 – L’ambiance

Enfin, dans une TPE, tout le monde se connaît personnellement. Les collaborateurs forment ainsi une petite famille. À l’inverse, dans une grande société, tout est généralement plus impersonnel et individualiste.

Or une ambiance agréable et une bonne entente avec les collègues contribuent à la motivation et au bien-être au travail. Ce point constitue donc un avantage pour attirer les jeunes diplômés dans une TPE.

Une TPE peut tout à fait attirer des jeunes diplômés. Elle doit simplement se démarquer des grandes entreprises en valorisant ses points forts spécifiques.

 

Post by Sébastien Canard

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et après une expérience professionnelle à Londres, Sébastien Canard rejoint Keljob.com en 2000. Il participe au lancement commercial du méta-moteur. Par la suite il développe et prend la direction du pôle CRM. En 2008, Sébastien Canard prône le Digital et Social Sourcing comme la solution indubitable aux difficultés des recruteurs à trouver des candidats qualifiés et co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur l'open-web (réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, méta-moteurs…). Expert du recrutement digital et techno-addict, Sébastien Canard cultive sa passion du digital en partageant et en formant ses collaborateurs aux nouveaux enjeux (Big Data, Inbound Recruiting, Social Sourcing etc…) mais également aux nouvelles techniques de sourcing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *