Construire son personal branding en 4 étapes simples

Avec l’émergence du web et l’avènement du pouvoir du marketing, un nouveau concept est né, le « personal branding » ou « marketing personnel ». Comment définir ce principe ? C’est l’utilisation des techniques de marketing pour promouvoir son image personnelle. Le personal branding est très utilisé dans le recrutement ou par des personnalités importantes. Si vous souhaitez quelques exemples, lisez “4 exemples de personal branding réussis à l’ère du digital“.

Pourquoi créer et gérer son personal branding ?

Soigner son image de marque sur le web : cela permet d’éviter de faire partie de ces candidats que les recruteurs écartent pour cause de photo compromettante ou de propos déplacés.Notion réservée aux personnalités mégalos ou obligation pour tout candidat dans l’ère du recrutement 2.0 ?

Personal branding : définition

Le concept de marque personnelle a pour principe d’appliquer à une personne les techniques de communication utilisées par les marques. Encore récemment, une telle démarche aurait impliquée un budget conséquent qui aurait réservé son utilisation à quelques élites en quête de visibilité. Les blogs et réseaux sociaux ont totalement démocratisé la capacité pour un individu de toucher le plus grands nombres.

Pourquoi créer son personal branding dès aujourd’hui ?

Les intérêts d’une telle démarche sont multiples. Le plus évident en augmentant sa visibilité est de faciliter l’accès à son « profil » par les recruteurs. Un autre sous-jacent est de réaliser par ce travail de synthétisation, un bilan de ses compétences et aspirations. En étudiant sur ce que vous voudrez communiquer à votre réseau, vous identifierez vos points forts et ce sur quoi vous souhaitez capitaliser.

Si vous doutez encore des pouvoirs de ces médias de communication, pensez à toutes les stars qui ont commencé par une vidéo sur youtube, relayée sur facebook, puis sur twitter, etc.

Rassurez-vous rien ne sert de pousser la chansonnette pour pratiquer le « personal branding », voici quelques étapes à respecter pour bien débuter.

Les 4 étapes pour construire son personal branding

Le personal branding s’inspire du marketing. Un bon personal branding est entièrement pensé comme une marque. Néanmoins, chez OpenSourcing, nous avons vulgarisé la construction du personal branding afin qu’il puisse être utilisé par les candidats et les recruteurs.

 

1. Découvrez votre personal branding actuel

La première étape est de définir ce que vous souhaitez. En tant que marque, vous voulez toucher un secteur d’activité, une entreprise particulière ou un poste bien précis. Quel est le but que vous convoitez par le suivi de cette démarche. Construisez le business plan de la marque que vous définissez.

L’idéal est de trouver une «niche » qui vous permettra de devenir une référence dans votre domaine de compétence. Ainsi, les gens intéressés par des informations sur votre domaine de prédilection n’auront qu’une solution : vous identifier et vous suivre en tant que référence.

Une première étape d’introspection doit faire ressortir ce que vous voulez que les autres perçoivent de vous. Pour vous assurer que la définition de votre marque est cohérente, sondez votre entourage pour savoir comment ils caractériseraient votre marque personnelle. Si les deux conceptions divergent, à vous de rectifier et d’analyser les explications possibles. Une fois qu’elles coïncident, félicitations, vous pouvez passer à la seconde étape !

2. Analysez votre e-réputation

La e-réputation est la transcription de votre réputation, mais en ligne. Tapez sur Google votre nom, de façon à voir quelles sont les informations qui ressortiront sur vous si un recruteur accomplit la même démarche. Vous pouvez aussi utiliser un outil comme “StalkScan”, qui ressort ce que les recruteurs voient de votre profil Facebook.

En deuxième lieu, vous devez analyser ces informations : vous montrent-elles sous votre meilleur jour ? Ou au contraire tombez-vous aussitôt sur une photo de vous à une fête trop alcoolisée ? Vous pourrez ainsi prendre des mesures pour faire supprimer les contenus compromettant votre personal branding. Aussi, Google met à disposition un outil qui permet de faire dé-référencer de ses résultats des photos compromettantes, ou des résultats qui ne reflètent pas une bonne image.

Maintenant vous savez aussi quelles caractéristiques vous définissent, vos “atouts” (étape 1). A partir de cette étape, vous pourrez en déduire quels supports seront à développer pour “voiler” ou remplacer les éléments négatifs de votre e-réputation (étape 2). Vous pouvez passer à l’étape 3 : créer votre marque personnelle.

En savoir plus : “Comment tester son e-reputaton pour le recrutement ?”

Les salariés et la transformation digital - lien ebook

3. Créez votre marque personelle

Vous avez maintenant défini les caractéristiques de votre marque personnelle et sur quels supports en priorité vous devriez vous lancer, il s’agit désormais de vous mettre en valeur pour créer un personal branding qui génère des proposition d’embauche, de partenariat etc.

Qui allez-vous cibler ?

La recherche de cible est aussi une démarche commune au marketing. L’objectif ici sera de définir “à quelles personnes souhaitez-vous vous adresser pour passer votre message de marque” ? Les cibles peuvent être : des employeurs, une entreprise, des clients (si vous êtes directeur/directrice d’une grande entreprise, PME ou TPE). N’oubliez pas que vous pouvez aussi vous adresser à des influenceurs : blog spécialisés ou relations presse intéressés par votre profil.

La cible de votre personal branding doit-être :

  • Large (ciblez plusieurs profils-types pour profiter de cible de “repli”)
  • Précise (ses caractéristiques sont clairement définies. Exemple : les responsables ressources humaines des PME du secteur de l’immobilier)
  • Qualifiable (vous devez savoir reconnaître précisément le profil de vos cibles parmi d’autres).

Quelle est l’image que vous voulez avoir dans leur esprit ?

Cette notion se rapproche de celle du “positionnement” en marketing. Concrètement, cela signifie qu’il va être important de renvoyer une image positive à votre cible. Il faudra donc savoir ce qu’attend votre cible. Ainsi, vous pourrez répondre parfaitement à votre cible grâce à votre personal branding.

Définissez donc :

  • Quels critères de recrutement ma cible recherche t-elle ? Ex : excellente maîtrise de réseaux sociaux, autonomie,…
  • Quels types de profils ont-ils tendance à rechercher ? Ex : atypiques, spontanés, engagés,…

Adaptez-vous à leurs recherches. Reprenez les éléments que vous avez noté à l’étape 1 et créez votre propre marque en croisant : vos meilleures traits de personnalité et les attentes de vos cibles. A cet intersection, vous pourrez savoir ce qu’il faut communiquer à votre cible. Il ne reste plus qu’à trouver quels supports de communication sont adaptés à votre personal branding.

 

4. Développez vos supports de communication pour votre personal branding

Le outils du personal branding pour le recrutement

  • La carte de visite : élément par excellence de communication professionnelle, vous pouvez rester classique ou innover. Pourquoi ne pas mettre votre photo ou même votre logo pour sortir du lot et marquer les esprits. Si vous voulez être à la pointe, optez pour une carte de visite avec technologie NFC et QR code
  • Un CV, une lettre de motivation et des références : élément indispensable pour tout candidat et à envoyer lors de toute candidature. Il est indispensable d’adapter les documents que vous enverrez aux entreprises suivant les postes pour lesquels vous postulerez, et que votre « marque personnelle » soit bien mise en exergue. Si vous avez besoin d’aide : http://moncv.com/faire-mon-cv/

Les outils digitaux du personal branding

  • Un blog, un site internet, un CV en ligne : si vous avez un profil créatif ou avez réalisé des travaux qui peuvent être présentés, rien de mieux que d’exposer en ligne. Pour ce faire plusieurs options comme le blog ou la création d’un site internet. Pour les artistes, des sites tels que : http://carbonmade.com/ sont incontournables pour un portfolio en ligne. Pour les métiers du marketing ou du web, http://www.doyoubuzz.com/fr/. Pour toutes les autres fonctions, rédiger des articles pertinents sur votre blog vous imposera comme un expert sur votre domaine de compétences.
  • Un profil sur un réseau social « pro » : LinkedIn est aujourd’hui un incontournable de la communication professionnelle et du réseautage. 40% des recruteurs intègrent les réseaux sociaux dans leur processus de recrutement, impossible dans votre démarche de passer à côté. La personnalisation de votre profil doit être évidente et permettre une synthèse de ce que vous avez réalisé et de ce que vous souhaitez.
  • Un profil facebook : le réseau social par excellence reste peu utilisé à des fins professionnelles. Faites très attention à bien verrouiller votre profil, et à ne faire apparaitre qu’une photo sobre de vous. Vous pouvez faire apparaitre vos expériences professionnelles.
  • Un compte twitter : la percée de twitter en France ne vous aura pas échappée entre les résultats des élections qui y étaient présents en avant-première ou le désormais célèbre tweet de Valérie Trierweiler. C’est aujourd’hui un « must have » de communication, et à l’image des community manager RH qui vont tweeter pour communiquer sur leur marque employeur, aucune action de « personal branding » ne devrait s’en passer !

 

Ce qu’il faut retenir pour créer son personal branding

Vous voilà maintenant paré pour travailler votre « marque personnel ». Mais attention, tout reste à faire. Un personal branding se créé souvent à force de travail de la notoriété personnelle, de relations presse et d’un bon marketing personnel. La réussite repose sur un travail continue pour augmenter votre visibilité, diffuser des informations à la pointe pour faire vivre votre marque et arriver à votre objectif : devenir une référence de votre domaine d’expertise, être incontournable.

 

Accès à l'ebook du sourcing

Construire son personal branding en 4 étapes simples
5/5 (100%) sur 1 vote(s)
Post by Dan Guez

Pionnier du Digital et Social Sourcing en France, Dan Guez évolue depuis près de 20 ans dans le monde du recrutement digital. Après plusieurs années au service d’Adecco puis Keljob, il devient Sales Manager du groupe AdenClassifieds (Cadremploi, Keljob). En 2008, Dan Guez co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur Internet (open-web , réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, métamoteurs…). En 2014, il décide d’aller encore plus loin dans l’accompagnement de ses clients en faisant développer en interne un ATS 100% sourcing ! Fruit d’une collaboration entre professionnels du recrutement et experts du sourcing, CandiDesk est aujourd’hui une des meilleurs solutions de gestion et de présélection de CV pour les recruteurs. Reconnu dans l’écosystème RH français pour son expertise, Dan Guez intervient régulièrement sur des événements portant sur le recrutement digital et les thématiques du sourcing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *