Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

Mis à jour le 05/09/2019

Beaucoup de recruteurs et sourceurs sont confrontés au même problème : les mails sans réponse. Trop peu de candidats répondent à vos mails ? Vous aimeriez obtenir un meilleur taux de retour ? Voici donc 4 conseils pour obtenir des réponses à vos mails de recrutement.

Quand on en vient à parler de marketing, il est bon de savoir que le démarchage par e-mail est 40 % plus efficace que le contact via les réseaux sociaux. Et les génies du marketing ont analysé les meilleurs comportements à adopter pour que leurs courriers électroniques soient ouverts et qu’ils en obtiennent le maximum de feedbacks.

 

1 – Demandez-vous « pourquoi » les candidats répondrait à votre email de recrutement ?

Si les mails que vous envoyez aux candidats ne rencontrent pas le succès espéré, la première étape est d’identifier la cause du problème. Pour cela, effectuez l’exercice des « 5 pourquoi ». Cette méthode japonaise consiste à analyser une problématique pour trouver une solution logique.

Concrètement : pourquoi vos candidats ne répondent-ils pas ? À partir de cette première réponse, demandez-vous à nouveau pourquoi. Par exemple : pourquoi vos mails semblent-ils inintéressants ? Puis vient le troisième « pourquoi » et ainsi de suite. En creusant votre questionnement jusqu’au cinquième, une solution évidente apparaîtra certainement.

 

Augmentez la précision de vos emails aux candidats

Pour donner de la consistance à votre mail de recrutement, chassez les formulations simples et donnez plus de détails à vos expressions. Il est beaucoup plus efficace d’affirmer : « Suite au départ en retraite de notre rédacteur en chef, nous souhaitons faire appel à vos services d’écrivain reconnu pour mener nos campagnes de marketing en ligne » que d’écrire : « Nous recherchons un nouveau rédacteur web. »

L’écriture est le seul moment de votre vie où il ne faudra pas appeler un chat un chat, mais appeler un chat un persan, un tonkinois ou un chausie !

De même, si vous utilisez des chiffres, optez pour des chiffres précis. C’est plus parlant d’écrire « 54,6 % des Montpelliérains soutiennent François Hollande » plutôt que d’énoncer qu’ « un peu plus de la moitié des Montpelliérains soutiennent François Hollande ».

 

Évitez la distance, la proximité avec les candidats permet de créer du lien

Personne n’aime les relations fades et impersonnelles. Si vous voulez vraiment une réponse à votre mail de prospection, il va falloir que vous vous rapprochiez de votre candidat aussi vite que possible.

Si vous avez suivi les conseils de cet article, alors votre objet est déjà relativement percutant, profitez de cette magnifique ouverture jusqu’au bout et faites sentir à votre candidat qu’il est le bienvenu chez vous.

Évitez les longs discours, allez droit au but et faites-le avec des phrases simples, qui ne l’obligeront pas à relire deux fois le mail pour décrypter le jargon et les formules de politesse.

Appâtez votre candidat avec un objet « rentre dedans », faites appel au registre émotionnel, utilisez des expressions riches et ne créez surtout pas de distance supplémentaire entre vous en votre prospect. Si vous suivez ces règles à la lettre, vous devrez avoir une réponse dans les heures ou jours qui suivent.

Lien consultation gratuite sourcing

2 – Privilégiez la qualité à la quantité dans votre sourcing

La plupart du temps, un candidat ne répond pas au mail car il ne se sent pas assez concerné. C’est souvent le cas si vous envoyez de gros mailings. Pire, votre mail risque même d’être perçu comme du spam. Un mauvais point votre marque employeur…

Certes, l’envoi de mails groupés fait gagner du temps… mais pour quelle efficacité ? Mieux vaut envoyer moins de mails, mais de meilleure qualité, que diffuser des mailings ultra génériques à des centaines de cibles. Votre taux de retour sera bien meilleur, tout comme votre image !

 

Soignez l’objet de vos emails de recrutement

Avant toute chose, il faut bien comprendre que seuls 20 à 30 % des e-mails de démarchage sont ouverts. Pour obtenir une réponse de vos candidats, il va d’abord falloir vous démarquer des autres courriers et provoquer l’ouverture de votre mail.

Vous disposez pour cela de deux clefs majeures. La première est votre nom et la seconde est l’objet. Pour ce qui est du nom, utilisez votre vrai nom et évitez les intitulés impersonnels.

Quant à l’objet, c’est un peu plus important et un peu plus compliqué. Il faut faire preuve d’une certaine ingéniosité et d’une bonne dose de « rentre dedans ». Utilisez une phrase de situation en nommant directement la personne à qui est destiné le mail. Par exemple « Bonjour Pascal, aimeriez-vous rejoindre notre équipe d’ingénieurs motivés ? » est plus efficace que « Proposition de recrutement au poste d’ingénieur ».

 

Les émotions : pour plus de réponses de candidats

Tous les marketeurs vous le diront, la clef d’une vente/conversion, c’est l’émotion. Si vous voulez faire passer quelqu’un à l’action (dans votre cas, obtenir une réponse à votre mail de prospection), il faut que vous jouiez avec ses émotions.

  • Ne parlez pas forcément de chiffre, mais de bien-être ;
  • Ne vantez pas les records de votre entreprise, mais plutôt sa salle de sports et son sauna ;
  • N’insistez pas sur la proximité du lieu de travail, mais sur le parc floral qui se trouve à proximité.

Une autre bonne façon de faire la différence en transmettant une émotion peut être votre manière de saluer la personne dans votre mail. Faites-lui ressentir de l’amitié, de la compassion, de l’envie… Vous pouvez pour cela dire au revoir d’une manière plus amicale et non conventionnelle ou utiliser des emojis. Attention cependant à ne pas en faire trop.

 

3 – Personnalisez vos mails de recrutement

Ensuite, en envoyant moins de mails, vous pourrez apporter plus de soin à chacun. En effet, si vous voulez obtenir des réponses à vos mails de recrutement, il faut les personnaliser. Oubliez les mails génériques et impersonnels. Malgré l’essor du digital et des relations dématérialisées, les candidats veulent de l’humain ! En clair, soyez une personne avant d’être un recruteur.

 

En pratique :

  • Ciblez avec précision les candidats auxquels vous destinez vos mails. Évitez de « ratisser large », sinon vous tomberez à nouveau dans le mailing spam.
  • Donnez au candidat une raison de vous répondre : qu’a-t-il à y gagner ? Pourquoi vous accorderait-il de son temps en vous répondant ?
  • Dans le contenu, le simple fait d’intégrer le nom du destinataire apporte déjà beaucoup d’humanité.
  • Surtout, bannissez les envois groupés en copie cachée.

Pour vous aider, mettez-vous à la place du candidat, en vous posant la question suivante : si vous receviez votre propre mail, y répondriez-vous ? Si la réponse est non, vous devez continuer à l’améliorer.

 

4 – Envoyez des mails adaptés au mobile

Enfin, ce dernier conseil s’applique à tous les mails professionnels : envoyez des courriels adaptés aux mobiles ! Des études montrent que 53 % des mails sont ouverts sur mobile. Si vous voulez que vos candidats ouvrent les vôtres et y répondent, vous devez donc les rendre responsive.

Pour obtenir des réponses à vos mails de recrutement, vous devez donc soigner vos messages et leur présentation. Gardez en tête que le destinataire est une personne, pas une machine ; alors faites preuve d’empathie !

 

Ebook PDF livre blanc sourcing

Qu’avez-vous pensé de cet article ?

Faites passer le mots à d'autres sourcing-addicts ! EmailLinkedInTwitterFacebookPocket

Consultation de 20min offerte

Réservez une consultation gratuite avec un de nos consultant pour obtenir des conseils personnalisés sur votre sourcing digital.

sourcing recrutement

Merci !