Des collègues seraient intéressé(e)s ?

Et de deux… Hélas nous commençons à prendre l’habitude de vivre des périodes de confinement.

La première, en Mars fut un désastre pour la France sur le plan économique ainsi qu’au niveau mondial. Le taux de chômage a explosé tout comme la dette de l’état pour secourir aux entreprises en périls.

Tout le monde n’est pas égal sur le plan économique. En effet, en fonction de son secteur d’activité, la dynamique économique n’est pas la même. La santé, le transport, l’agroalimentaire ou bien le numérique font parti de ces secteurs qui s’en sortent le mieux.

Et si nous devions nous habituer à vivre avec ces vagues successives pour encore des mois ? 

Nos entreprises doivent continuer d’exister et trouver le moyen d’avancer en cette période singulière. Évidemment il difficile d’avoir une vision long terme en ce moment. En revanche le “stop and go” n’est pas une solution viable à court et moyen terme.

Donc pour se frayer un chemin afin d’avancer, les entreprises doivent continuer d’embaucher pour survivre.

Pourquoi continuer à recruter en période de confinement ?

Le recrutement est un vecteur de croissance pour de nombreuses entreprise.

Cependant, il est légitime de se demander s’il est judicieux de poursuivre ses embauches en cette période d’instabilité économique. Faut-il faire le dos rond et attendre le déconfinement ?

Je vais vous démontrer à quel point il est important de continuer à rechercher et intégrer de nouvelles recrues en ce moment.

La crise ne dure pas éternellement.

Heureusement ! Il est donc primordial de sortir de ce confinement avec “un coup d’avance”.

Il y a tellement de difficultés à surmonter pendant cette période, qu’il faut tout faire pour se mettre dans les meilleures dispositions pour réussir son déconfinement.

Anticiper l’après-crise vous permet de relancer rapidement la machine et de répondre à vos clients avec réactivité. Réfléchissez donc à la stratégie à déployer pour dénicher les talents qui vous permettront  d’aborder le déconfinement avec sérénité.

Former ses nouvelles recrues

Une fois recrutées, vous disposerez d’un temps que vous n’avez jamais d’habitude pour bien les former

Profitez-en ! N’oublions pas que l’objectif est d’être paré pour réussir sa sortie de crise. On l’a bien vu lors du premier confinement, quand les affaires ont repris, l’économie a connu un surcroît d’activité. Avec un staff renforcé et bien formé vous vous donnez toutes les chances de dynamiser votre chiffre d’affaires en sortie de crise.

Un recrutement ne se fait pas en un claquement de doigt

C’est une triste réalité mais le chômage a explosé, atteignant 9% au troisième trimestre 2020. Ce qui implique que pour chaque offre d’emploi diffusée sur internet, vous recevez beaucoup plus de CV qu’en début d’année.

De nombreux recruteurs sont inondés de CV, le tri et la gestion de ces candidatures demandent un temps considérable, même si du temps, on en a plus que d’habitude…

De plus, nous notons que de nombreux candidats, pourtant à l’écoute du marché, prennent plus de temps pour estimer une nouvelle proposition, ce qui est légitime tellement le niveau d’incertitude est élevé. 

Il faut donc faire preuve d’écoute, d’empathie et s’armer de patience pour accompagner ces candidats dans leur décision.

Ajoutez à cela le délais de préavis et vous comprendrez que vous n’avez pas de temps à perdre avant de vous lancer dans un nouveau recrutement !

En fonction de la taille de votre équipe RH, pensez à vous faire accompagner pour gagner du temps et maximiser vos chances de réussites.

Des candidats moins sollicités

Nous l’avons dit, les candidats souhaitent prendre le temps d’étudier une offre avant de se positionner. Pour autant, ils sont moins sollicités que d’habitude.

Etant donné que les entreprises françaises recrutent moins que d’ordinaire, les propositions sont moins nombreuses.

De plus, le télétravail, offre davantage de temps aux candidats pour répondre aux appels des recruteurs.

Quels sont les profils recherchés en période de crise du COVID-19 ?

Bien souvent aveuglés par le mot “confinement”, certaines personnes pensent que tous les recrutements sont gelés.C’est une idée reçue. 

Voici une liste de métiers, cadres et non-cadres recherchés pendant une période de confinement.

  • les fonctions commerciales
  • Les métiers de la grande distribution
    • en magasin
    • au siège
  • Les métiers alimentaires
    • Commerce de proximité telle qu’une boulangerie par exemple
  • Les métiers des entrepôts et de la logistique
  • Les fonctions achats 
  • Les métiers du transport
  • Les fonctions techniques liées à la maintenance
  • Les métiers de santé et de service à la personne
  • Les métiers RH

Bref, vous l’aurez compris, cette liste non-exhaustive prouve bien que l’économie et les recrutements ne sont pas en berne. Contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Comment recruter en période de COVID ?

Lors du premier confinement, une majorité de PME ont été prises de court et cette crise a pointé le manque d’agilité digitale de nos industries.

Je pense que nos entreprises ont sû tirer des conclusions du 1er confinement. 

Les entreprises devront intégrer les outils digitaux dans leurs processus de recrutement pour alimenter leur croissance.

L’heure est au pragmatisme, à l’adaptabilité et les recruteurs l’ont bien intégré.

Pour booster sa stratégie de sourcing et recrutement digital, il est impératif de se munir des bons outils.

  • Tout d’abord il faut avoir l’équipement informatique compatible avec le télétravail.
  • Une bonne connexion internet
  • Un ordinateur performant
  • Un deuxième écran pour gérer vos multiples tâches
  • Un casque pour les visioconférences et les appels

Se doter d’un ATS

ATS pour Applicant Tracking System. C’est un outil de gestion des candidatures devenu stratégique pour les grandes entreprises mais aussi pour les ETI et PME.

Votre ATS doit avoir les fonctionnalités suivantes:

  • Être aux normes RGPD pour la protection des données personnelles
  • Être du type SaaS et non un logiciel à installer sur un serveur ou en local
  • Avoir un support technique disponible pour vous répondre au plus vite
  • Gérer le front office: sur votre site corporate vos offres d’emploi doivent s’afficher et recevoir les CV.
  • Être lié à Gmail/Google Workspace pour envoyer des mail depuis l’ATS via votre compte Gmail et les autres outils de la suite
  • Etre responsive, c’est à dire qu’il s’adapte à la taille de l’écran (ordinateur, tablette ou smartphone)

Guide des ATS

Ouvrir son sourcing

Nous l’avons dit plus haut, les candidats sont moins sollicités et répondent plus massivement aux annonces. 

On pourrait se dire qu’avec un seul jobboard, on est susceptible de recevoir suffisamment de candidatures.

Tout comme vous, les candidats ont aussi leurs préférences en terme de sites de recrutement, donc pour un sourcing objectif vous devez vous ouvrir à un maximum de sources

Et bien, justement c’est le moment idéal pour ouvrir son sourcing à davantage de jobboards.
En effet, cette stratégie vous assure une diversité des sources dans le but d’obtenir assez de candidatures pour faire un choix réfléchi et non par défaut. 

Quand l’économie bat son plein, nous avons rarement l’occasion de faire des choix mesurés tellement le volume de candidatures reçues est faible.

Tirer des conclusions de ses KPIS RH pour recruter plus efficacement que jamais

Il y a tellement de paramètres à mesurer quand on gère les recrutements d’une entreprise.Ces indicateurs clés, lorsqu’ils sont bien définis, vous permettront de suivre et développer votre activité de recrutement à distance.

Le confinement, vous demande donc d’adapter vos KPI pour mieux suivre votre activité, vos résultats, les performances de vos outils, de votre équipe …

Votre ATS et vos reportings sont les sources dans lesquels vous puiserez vos datas pour les croiser, les mesurer et les apprécier. Ainsi, vous serez capable d’améliorer la qualité de vos recrutements au fur et à mesure.

Présélection de candidats

Et oui, le confinement ne facilite pas les rencontres de candidats, alors il faut trouver des astuces pour présélectionner les candidats et ne rencontrer que les meilleurs.

Là encore le digital nous offre de nombreuses possibilités.

Algorithmes 

Quand le candidat postule sur internet, posez-lui des questions de présélection, en fonction des réponses, gagnez un temps considérable en contactant en premier les dossiers avec les meilleurs scores. Évidemment, on ne remplacera pas la finesse de l’analyse humaine, mais ces outils sont redoutablement efficaces pour traiter les grands volumes de candidatures

Votre ATS devrait vous proposer ces algorithmes.

Tests de recrutement

Ces tests peuvent porter sur la technicité des métiers, les soft skills ou encore la personnalité des candidats. Il existe plusieurs sortes de tests liés au recrutement. Le plus important est de définir en amont ces objectifs afin de choisir son outil et savoir à quel moment on intègre ces tests dans son processus de recrutement.

La vidéo

Il existe plusieurs manières d’utiliser la vidéo dans votre stratégie de présélection digitale. Avant tout, définissez vos objectifs afin de choisir votre outil. Choisissez entre les entretiens live, différés ou des réponses vidéos à vos questions…

Chez OpenSourcing, nous avons une préférence pour la vidéo différée post-entretien téléphonique durant laquelle le candidat a 3 minutes pour nous faire part de sa motivation.

A présent, on connaît tous les Zoom, Skype, ou autre Teams, l’entretien live nous permet d’échanger avec le candidat en visu. C’est un moyen pratique et efficace en fin de processus de présélection digitale afin de statuer sur sa shortlist, quand on a l’équipement adéquat bien évidemment.

Choisissez un ATS qui embarque une option vidéo afin d’éviter de multiplier les outils.

 

Pour conclure, le confinement et ses caractéristiques tels que le travail à distance ou la difficulté de rencontrer des candidats, est compatible avec le recrutement à partir du moment où vous vous équipez des bons outils et que vous adaptiez votre stratégie au contexte sanitaire et économique.

Guide du recruteur post COVID

Ce contenu vous a t-il été utile ?
0 / 5 Merci pour votre retour 🙂 - 4.75
Des collègues seraient intéressé(e)s ?