Chiffres clés pour sourcer et recruter des développeurs en 2018

D’après une étude de 2016, les métiers de l’IT dominent de loin le marché de l’emploi français. Développeur de logiciels, web developer ou encore ingénieur de système d’information sont en effet les trois métiers les plus recherchés. Vous souhaitez recruter et sourcer des développeurs en 2018 ? Découvrez ces statistiques incontournables, issues d’une infographie de Devskiller.

21 millions de développeurs dans le monde

Il existe près de 21 millions de développeurs, répartis à travers le monde. Et les estimations annoncent que ce chiffre passera à 25 millions d’ici 2025 ! Cela vous offre donc un énorme vivier de candidats, offrant des compétences et des tarifs extrêmement variés.

Côté répartition géographique, un bon tiers se situe en Asie (34 %), 30 % sont en Europe et 25 % en Amérique du Nord. En outre, les développeurs sont pour 94 % des hommes.

2e place des profils les plus difficiles à recruter

Ensuite, les profils IT – incluant les développeurs – sont les deuxièmes profils plus difficiles à recruter. Ce phénomène s’explique de plusieurs façons :

  • L’informatique et le développement constituent un domaine vaste qui requiert des compétences spécifiques. Il est donc difficile de trouver un candidat convenant parfaitement à un poste donné.
  • Le domaine de l’IT évolue rapidement et de manière importante. Les évolutions techniques et technologiques nécessitent donc des candidats qualifiés et au fait des dernières tendances.
  • La guerre des talents est intense dans l’IT. Attirer et fidéliser les meilleurs profils est donc un challenge de taille.

41 jours pour le processus de recrutement

Dans la continuité du point précédent, notez aussi que le processus de recrutement d’un développeur est particulièrement long. Avec une durée moyenne de 40,8 jours pour le process complet, il s’agit du sixième plus long.

Ici encore, les raisons sont notamment liées à la spécificité des profils et des compétences recherchées, qui nécessitent souvent davantage de tests et d’entretiens.

75 % des développeurs sont potentiellement disponibles

Ensuite, il s’avère que 62 % des développeurs sont ouverts à de nouvelles opportunités professionnelles. Et 13 % sont en recherche d’emploi active. Au total, cela signifie que 75 % sont potentiellement prêts à changer de poste.

De plus, sur les 97,5 % de développeurs employés, seul un tiers d’entre eux apprécie leur emploi. Si vous envisagez de sourcer et recruter des développeurs, profitez donc de cette opportunité pour contacter des personnes en poste.

90 % des développeurs sont autodidactes

Enfin, les sourceurs accordent généralement de l’importance à la formation et aux diplômes, mais ce critère est moins pertinent pour recruter des développeurs. En effet, il s’avère que 90 % d’entre eux sont autodidactes. Cela signifie qu’ils ont développé et entretiennent leurs compétences par eux-mêmes et ne possèdent pas forcément de diplôme lié à leur expertise.

Privilégiez donc les tests pratiques et techniques qui vous permettront d’évaluer les aptitudes des candidats. Étudiez également le portfolio et les références du développeur pour faire votre choix.

Le sourcing et le recrutement de développeurs demandent donc une approche particulière si on compare aux autres profils. Le format classique est peu adapté à ce secteur moderne en constante évolution.

 

sourcing 2018

Chiffres clés pour sourcer et recruter des développeurs en 2018
Notez cet article
Post by Sébastien Canard

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et après une expérience professionnelle à Londres, Sébastien Canard rejoint Keljob.com en 2000. Il participe au lancement commercial du méta-moteur. Par la suite il développe et prend la direction du pôle CRM. En 2008, Sébastien Canard prône le Digital et Social Sourcing comme la solution indubitable aux difficultés des recruteurs à trouver des candidats qualifiés et co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur l'open-web (réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, méta-moteurs…). Expert du recrutement digital et techno-addict, Sébastien Canard cultive sa passion du digital en partageant et en formant ses collaborateurs aux nouveaux enjeux (Big Data, Inbound Recruiting, Social Sourcing etc…) mais également aux nouvelles techniques de sourcing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *