Transformation digitale : de réalité virtuelle à recrutement réel

Elle est encore relativement anecdotique dans les ressources humaines, mais étant donnée la rapidité de l’évolution technologique et de la transformation digitale qui en découle, c’est dès maintenant qu’il faut s’intéresser à la réalité virtuelle ! Vous ne voyez pas quelles pourraient être ses applications ? Elles sont pourtant nombreuses !

 

Réalité virtuelle : le nouvel outil des recruteurs !

Des mises en situation plus vraies que nature

Les pilotes s’entraînent bien sur des simulateurs de vol, et si les commerciaux et autres professionnels bénéficiaient de la même technologie ? Le recrutement par simulation est une technique qui est désormais entrée dans les mœurs, ne reste plus qu’à la mettre au goût du jour grâce à la réalité virtuelle. Un casque 3D sur la tête, le candidat peut se retrouver directement à son bureau à accomplir les tâches quotidiennes du poste. Pas besoin de se déplacer, pas de risque de ne pas être vraiment en situation parce qu’on ne croit que moyennement au recruteur dans le rôle du prospect, et pas de difficulté à analyser les compétences puisqu’elles seraient automatiquement évaluées par le logiciel ! Peu d’entreprises se sont lancées à ce jour, mais 2017 devrait être l’année de toutes les innovations en la matière.

 

Un outil de rêve pour la marque employeur… Pour l’instant !

A l’heure actuelle, les entreprises qui utilisent la réalité virtuelle dans le cadre de leur processus de recrutement créent un buzz apte à attirer massivement les meilleurs candidats. A l’image d’Ubisoft, qui, grâce à un casque, fait traverser ses bureaux en immersion totale à 360° à ses futurs employés, avec en prime des apparitions de personnages de certains de ses jeux vidéo les plus connus. Une visite guidée à travers les différents services qui permet de s’imprégner de l’ambiance et de la culture d’entreprise. Une expérience hors du commun qui achève de convaincre les sceptiques et est particulièrement utile dans les secteurs en tension où les candidats se précipitent vers les employeurs les plus innovants. Seulement, pour profiter de cet effet positif, il ne faut pas tarder à se lancer ! Quand tout le monde proposera des initiatives similaires, elles n’impressionneront plus personne.

 

Les obstacles à surmonter

Il y a le coût, bien sûr, encore que si elle exige effectivement un investissement important à la base, sur le long terme, l’adoption de la réalité virtuelle puisse se révéler rentable. Applicable à la formation par exemple, elle permettrait aux participants de mieux retenir les informations importantes que via un module de e-learning. Et une fois rôdée, la technologie pourrait représenter un gain de temps non négligeable dans tous les aspects des RH.

L’organisation en revanche risque d’être un peu plus problématique. S’il s’agit juste de créer un événement ponctuel pour une opération marketing, cela devrait aller comme sur des roulettes. Si l’idée est de totalement intégrer la réalité virtuelle au processus de recrutement, il faut prendre en compte l’adaptation aux systèmes existants et la formation des personnes impliquées. Et éventuellement convaincre quelques candidats réticents qu’il ne s’agit pas simplement d’un gadget, mais bien d’un outil sérieux capable d’aider à évaluer leurs compétences de manière équitable.

 

Toolbox recruteur

Transformation digitale : de réalité virtuelle à recrutement réel
Notez cet article
Post by Sébastien Canard

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Rennes et après une expérience professionnelle à Londres, Sébastien Canard rejoint Keljob.com en 2000. Il participe au lancement commercial du méta-moteur. Par la suite il développe et prend la direction du pôle CRM. En 2008, Sébastien Canard prône le Digital et Social Sourcing comme la solution indubitable aux difficultés des recruteurs à trouver des candidats qualifiés et co-fonde OpenSourcing, la première agence de recrutement digital exclusivement tournée vers la chasse de candidats sur l'open-web (réseaux sociaux, sites emploi, CVthèques, méta-moteurs…). Expert du recrutement digital et techno-addict, Sébastien Canard cultive sa passion du digital en partageant et en formant ses collaborateurs aux nouveaux enjeux (Big Data, Inbound Recruiting, Social Sourcing etc…) mais également aux nouvelles techniques de sourcing digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *